[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > Guides > Parlons bambara, de Zana KONE

Parlons bambara, de Zana KONE


( 8.4 Mo )
An ka bamanankan fɔ !

C’est M. Zana Kone, responsable de la Fondation Aga Khan à Mopti, qui, entre autres, a mené à bien le projet d’usine de traitement des sacs-plastiques ramassés de Sévaré et le pavage du quartier Komoguel à Mopti, qui m’a donné cet excellent petit manuel dont il est l’auteur.


M. Zana Koné, au centre, entre l’auteur de ce site et Dramane Simaga, à l’hôtel Doux Rêves de Mopti.

dimanche 22 janvier 2012

Messages

  • A ni se !!

    Je m’apelle Maya et j’habite a l’Espagne. Je ne parle pas tres bien le français mais je suis entrain d’apprendre le bambara parce que mon homme est bambara (je veux apprendre/ameliorer mon français aussi).
    Je veux remercier beaucoup votre travail avec le "Parlons bambara", est maginifique, tres magnifique !
    Je pense que le bambara necessite plus traductions per arriver a tout le monde, il est majoritarie inconnu dans le mond... Mais vous ai fait un travail magnifique approchant le bambara au les francophones (et les personnes quoi comprennent un peu le français... comme moi).
    Je veux inviter-vous a traduire ces documents d’ apprendre bambara dans autres langues comme l’anglaise par example. Il y a beaucoup d’anglophones interessés au bambara :)

    Merci beaucoup Zana Kone !
    (et pardon pour mon catastrophique français.)

  • Je veux apprendre bambara parce que j’aime bien la langue et mon homme il est bambara

    • bonne motivation, bon projet !
      le petit livre de Zana Koné est une très bonne introduction.
      Sur ce site, nous proposons un cours en ligne avec des enregistrements audio à écouter et à répéter, prévoir un cours par semaine, soit une vingtaine de semaines...
      Si vous êtes dans la région parisienne, vous pouvez vous inscrire comme étudiante en licence à l’INALCO dans le 13ème, où vous retrouverez des élèves avec des motivations similaires et bien d’autres motivations. C’est un très bon cours, prévoir quelques heures par semaine et une étude de la langue sur 3 ans.
      Il y a également des cours du soir comme ceux de l’association Donniyakadi, une fois par semaine dans le sud de Paris.

    • Il y a également un très bon livre, ne cherchez pas plus loin, c’est l’incontournable livre de Charles Bailleul, COURS PRATIQUE DE BAMBARA aux Éditions DONNIYA (Bamako, réédition 2005), et son CD

  • Bonjour ! Je suis brésilien et je voudrais bien étudier la langue Bambara. J’ai étudié la langue française et je vais essayer d’étudier les Bambara ver la langue français, parce que il’y a las le methode en utilisant le portugais. C ’est possible ?

    • Bonjour José

      oui, c’est possible. En fait, pour les américains des "Peace Corps" c’est exactement pareil, il faut qu’ils apprennent d’abord le français, qui est aussi encore utile au Mali.

      Si vous êtes à Paris, allez prendre des cours à l’INALCO. Il y avait un brésilien dans ma classe : ça arrive !

      Si vous êtes au Brésil, je ne sais pas, je n’ai pas entendu parler d’une méthode pour les lusophones.

      Je vous propose le cours "en ligne" sur mon site "Apprenons le bambara" :
      http://www.mali-pense.net/-An-ka-bamanankan-kalan-.html

      ou de commander le livre (et le CD) "Cours pratique de bambara" de Bailleul.

      Est-ce une urgence ?

      Je voudrais savoir : savez-vous si le bambara est encore parlé dans la communauté noires du Brésil ?

      Amicalement
      JJ
      (désolé je ne parle pas brésilien)

  • Magnifique travail j’adore vraiment. Vous êtes un exemple de la nation malienne. Mérite plus de récompense.

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios