[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > No Manani > BURKINA FASO : Journée zéro sachet plastique !

BURKINA FASO : Journée zéro sachet plastique !


Et le plastique... tique !

Le ministère de l’Environnement et du développement durable a lancé, au poste de péage, route de Bobo situé à Tanghin-Dassouri, dans la province du Kadiogo, la « Journée zéro sachet plastique au niveau des 6 postes de péage de la ville de Ouagadougou ».

Un kg de sachets plastiques pour 200 CFA. Tel a été le moyen que le ministère de l’Environnement et du développement durable a trouvé pour encourager les populations fréquentant les postes de péage de Ouagadougou à ramasser les déchets plastiques qui polluent l’environnement.

Le top de départ de cette opération a eu lieu, le vendredi 12 juin 2012, au poste de péage de Ouagadougou, situé sur la nationale N°1.

Selon le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement, Sambou Coulibaly, l’opération va concerner au total, six postes de péage de Ouagadougou situés sur les axes reliant la capitale aux villes de Bobo, Fada, Saponé, Ouahigouya, Pô et Kaya.

« L’un des objectifs est de rendre les postes de péage de Ouagadougou propres car, ils constituent la vitrine de la capitale, quand des étrangers viennent à Ouagadougou », a-t-il déclaré.

M. Coulibaly a précisé que cette journée entre, non seulement dans le cadre d’une stratégie nationale que son département est en train d’élaborer pour lutter contre le péril noir, mais aussi de la célébration des journées mondiales de l’environnement. Il espère que ces initiatives du ministère en charge de l’Environnement vont contribuer à renforcer les attitudes écocitoyennes des populations.

Pour lui, au regard des différentes expériences vécues par d’autres pays, il n’y a que le changement de comportement qui peut sauver le Burkina de ce fléau pour l’environnement et la santé des populations.

Sambou Coulibaly a profité de l’occasion pour rappeler que dans la seule ville de Ouagadougou, près de 500 t d’ordures sont collectées par jour dont 8% sont composées de sachets plastiques, faisant savoir que le sachet est tellement intégré dans la vie de tous les jours des Burkinabè que certains fruits des arbres sont remplacés par des sachets noirs.

Quant au maire de Tanghin-Dassouri, Adama Zongo, il s’est réjoui du fait que sa commune ait été choisie pour lancer une telle opération dont les retombées à son avis, ne peuvent qu’être positives, assurant que sa commune ne ménagera aucun effort pour accompagner cette initiative qui va renforcer la propreté de la commune de Tanghin-Dassouri.

Par ailleurs, le secrétaire général du ministère en charge de l’Environnement a affirmé que son département va doter chaque poste de péage concerné de deux poubelles. Les sachets seront par la suite, enlevés par les services techniques de la mairie de Ouagadougou pour être amenés au Centre d’enfouissement technique.

source : http://www.africanouvelles.com/nouv...



Voir aussi :
Objets fabriqués au Burkina à partir de sacs plastiques : en achetant ces objets vous soutenez l’association Les filles du facteur
- http://fillesdufacteur.typepad.com/...

lundi 2 juillet 2012

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios