[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > Coups de coeur > Le prix de l’OR - les générations

Le prix de l’OR - les générations


L’or du Mali, une richesse pour ses habitants ? ou une malédiction. On peut se poser la question, et s’inquiéter maintenant que s’ouvrent de nouveaux gisement d’or, d’autres minerais, et même ... de pétrole.

Un documentaire de Camille de Vitry
de 2007 mais les développements depuis et l’actualité ne cessent de le rendre brûlant, au sens propre pour certains Maliens...


le prix de l’or - les générations par camilledevitry

Après avoir réalisé le film documentaire “Le prix de l’or” dans la mine de Sadiola au Mali, Camille de Vitry nous raconte l’enquête mouvementée qu’elle a menée.

En 2002 et 2003, Camille de Vitry avait recueilli le témoignage des habitants de Sadiola au Mali. Ses films ont révélé un mode inimaginable d’exploitation de l’or, responsable de graves problèmes sanitaires et qui repose sur des conditions de travail insupportables.

Cette enquête se lit comme un roman policier, un “polar vrai”.

La rédaction de ce livre avait commencé du vivant de François-Xavier Verschave, et avec sa collaboration. Le projet a beaucoup compté pour lui dans les derniers mois de sa vie, c’est pourquoi on trouve des passages de sa main.

Voici le récit vrai, vécu et romancé, d’une enquête acharnée sur la gigantesque mine d’or de Sadiola au Mali. Le site est le théâtre de toutes les prédations : conditions de travail souvent mortelles des ouvriers de l’exploitation ; contamination des eaux et des sols par les déchets cyanurés ; extermination lente des populations locales ; financement à grands coups d’Aide publique au développement de la part du gouvernement français.

Sans parler du vol, pur et simple.

« Le cyanure, tout le monde le sait, s’autodétruit avec les rayons ultraviolets. » (Birama Samaké, coordinateur environnemental et social de la Société d’Exploitation des Mines d’Or de Sadiola)

« Nous ne voulons pas être trop impérialistes. » (Didier Fohlen, Coordinateur environnemental et social du Groupe Banque mondiale)

Ce livre est publié aux éditions tahin party.
ISBN 978-2-912631-18-1
176 p.
prix de vente public TTC : 5 euros
Plus d’infos sur le site de tahin-party qui le rend aussi disponible au format pdf.

- http://penserpouragir.org/article28...
- http://www.africultures.com/php/ind...

samedi 5 novembre 2011

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios