[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > À ne pas rater > LE FESTIVAL DE LA KORA MANDINGUE ET DES INSTRUMENTS TRADITIONNELS À CORDE - (...)

LE FESTIVAL DE LA KORA MANDINGUE ET DES INSTRUMENTS TRADITIONNELS À CORDE - Bamako, les 23, 24 et 25 Septembre 2011


PRÉSENTE

AVEC LE SOUTIEN DU PADESC ET DU MINISTÈRE DE LA CULTURE

LE FESTIVAL DE LA KORA MANDINGUE ET DES INSTRUMENTS TRADITIONNELS À CORDE

Bamako, les 23, 24 et 25 Septembre 2011


COMMUNIQUÉ DE PRESSE

A l’heure où les pouvoirs publics prônent l’émergence de l’initiative privée pour la prise en charge et le développement de l’entreprise culturelle, les acteurs culturels doivent s’affirmer et jouer pleinement leur rôle dans la promotion de notre riche patrimoine et de nos instruments de musique.

L’esprit de professionnalisme pour la qualité des événements et des productions doit être le souci constant de l’ensemble des intervenants du secteur culturel. Comme dans tant de pays d’Afrique, l’image du Mali est diffusée à travers le monde au moyen d’une production culturelle et artistique appréciable et par des véhicules traditionnels comme le chant et les arts vivants du spectacle.

Parmi les instruments traditionnels qui ont contribué au rayonnement de notre culture et de notre histoire, il y a la KORA et bien d’autres instruments à cordes.

Selon le célèbre musicologue Sénégalais, Ousmane SOW Huchard, auteur d’un précieux livre sur la KORA, « Instrument royal dans les anciens royaumes mandingues de l’Ouest, la KORA est devenue simplement un élément de notre patrimoine musical ; même si l’apanage qui faisait des jali mandinko les seuls Korafola semble connaître une certaine évolution sous la dynamique sociale. Ainsi, dans la société moderne africaine, on n’hésite pas à pratiquer des instruments apportés par la colonisation tels que le piano, le violon, la guitare, etc, mais on refuse de toucher à des instruments de musique traditionnelle à cause de la persistance, dans certains esprits, des notions d’hérédités professionnelles, dont les wolof, les Peulhs et les Mandinka.

Faut-il pour autant marginaliser nos instruments de musique et privilégier les instruments traditionnels occidentaux ? Autrement dit, s’agit-il d’assister à la mort progressive des éléments de notre patrimoine culturel et historique devant l’impérialisme culturel de l’occident ? La réponse est catégoriquement non. Mais alors que faut-il faire ? »

Les rencontres dédiées à la KORA et aux instruments traditionnels à cordes constituent, de notre part une contribution majeure à cette problématique vécue par notre culture face à l’invasion et à l’agression des musiques urbaines sur notre patrimoine historique.

La KORA mandingue, originellement à 21 cordes, mais aussi le N’goni, le Bolon, le Simbi, le dan, le Kamalen n’goni et bien d’autres instruments à cordes constituent l’héritage instrumental propre à l’aire culturel mandingue qui couvre le Mali, le Sénégal, La Guinée Bissau, la Gambie, la Guinée, le Burkina Faso, le Nord de la Côte d’Ivoire, le Libéria, la Sierra Léone, une partie du Ghana et du Niger. Le Mandé est le nom générique désignant des populations d’une large souche : Malinké, Soninké, Bambara, Susu, Mandinko, Diola etc…

Nos instruments de musique sont des véhicules de notre histoire qui, après avoir traversé notre passé, s’imposent à présent dans la world et la techno music. Ne serait-il pas opportun pour nos peuples et singulièrement nos jeunes générations de s’approprier de cette richesse ?

Pour mieux connaître la légende et le mythe de la KORA, découvrir les multiples techniques de jeu et la particularité des grandes familles dépositaires de cet instrument « KORA TIGUI », enrichir notre patrimoine musical symphonique, découvrir des talents nouveaux et favoriser le brassage des genres, types d’instruments à cordes et leur sonorités particulières, les rencontres de Bamako, se voudront un espace d’échanges, de découvertes et de création.

A travers cet événement, nos illustres traditionalistes, gardiens de notre mémoire séculaire auront l’occasion de confronter leur trésor de connaissances avec les historiens modernes, universitaires de tous bord, chercheurs et musicologues à travers des conférences et veillées ; nos artistes auront l’occasion de perfectionner leur technique de jeu et de découvrir la richesse musicale ancestrale à travers des concerts, le public découvrira le trésor des instruments traditionnels à corde et leur technique de fabrication dans des ateliers et à l’occasion de l’exposition organisée à cet effet.

Ces journées seront décentralisées à travers les communes de la ville de Bamako afin de permettre au grand public de participer massivement à l’événement.

Un cocktail de présentation sera organisé à la mi-Septembre afin de mieux préciser les détails de l’événement.

Le Festival de la Kora Mandingue et des Instruments Traditionnels à Cordes de l’espace culturel mandingue sera dédié spécialement aux grands maîtres de la Kora : Feu Batourou Sekou KOUYATE, Feu SIDIKI DIABATE, Feu Djélimadi SISSOKO, Feu Samakoun TOUNKARA, Feu Barou Dembélé, aux maîtres du N’goni : Feu Ba Zoumana SISSOKO, Feu Djeli Baba SISSOKO, au maître du Donso N’goni feu Toumani KONE, et au maître du Kamalen N’Goni Feu Vieux KANTE dont la virtuosité et la connaissance de notre histoire ont constitué une référence internationale.

Cet événement est organisé par PERSPECTIVES PRODUCTIONS, avec le soutien financier du Programme d’Appui au Développement Economique et Social de la Culture – PADESC – Union Européenne, avec le soutien du Ministère de la Culture.

Le soutien des mécènes et sponsors nationaux est vivement souhaité afin de faire de l’événement une manifestation à la dimension de la culture malienne.

L’ATTACHE DE PRESSE
Moïse TRAORE
LE COMMISSAIRE
Dr. Mamadou F. Simaga
LE COORDINATEUR
Amadou LY


CONFÉRENCE-DÉBATS (23 Septembre 2011 à 10 h)
à la Pyramide du Souvenir

PDF - 78.1 ko

PDF - 32.3 ko

PDF - 24 ko


Voir à ce sujet
- Mandingue : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mandingues
- Kora : http://fr.wikipedia.org/wiki/Kora

soutenu par


mercredi 21 septembre 2011

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios