[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > À ne pas rater > PÉDRO KOUYATÉ en concert le 16 mars

PÉDRO KOUYATÉ en concert le 16 mars


le 16 mars au Studio de l’Ermitage (www.studio-ermitage.com)
8, rue de l’ermitage - 75020 Paris - Métro(11) Jourdain, (2) Ménilmontant / Bus (96) et (26) arrêt Ermitage
Tél : +33 (0)1.44.62.02.86 - Email : studioermitage@free.fr

PÉDRO KOUYATÉ et le Mandinka Transe Acoustique

le site : http://www.pedrokouyate.com

« Pédro Kouyaté, accompagné de son groupe, le Mandinka Transe Acoustique, dessine une transe entêtante où se confondent ses origines de griot malien et ses influences occidentales, notamment jazz. »

PÉDRO KOUYATÉ . chant . n’goni . guitare /// FLORENT DUPUIT . saxophone ténor . flûte /// NELSON HAMILCARO . basse /// RENAUD OLLIVIER . batterie . calebasse .

Artiste libre et inspiré, c’est dans la culture ancestrale de son pays d’origine, le Mali, et particulièrement dans l’univers profond et mystique de la confrérie des chasseurs mandingue, à qui il emprunte le flow et les gammes pentatoniques, que Pédro Kouyaté puise ce qui constitue la base de ses créations. C’est à sa manière toute particulière qu’il rend hommage à cette richesse inépuisable. Ainsi, à partir de mélodies au chant, à la guitare, mais aussi au n’goni, son instrument de prédilection, il invente une transe hypnotique dans laquelle s’intègrent des solos mémorables dialoguant avec ceux tout aussi étonnants du saxophoniste Florent Dupuit, du bassiste Nelson Hamilcaro et du batteur et percussionniste Renaud Ollivier. Sa pratique du n’goni, instrument aux sons percussifs et très évocateurs du monde parallèle et mystérieux des chasseurs mandingues, fait de Pédro kouyaté l’un de ses plus surprenants interprètes.

Sur scène, il fait vibrer une voix profonde quand son chant se déploie en nappes graves et dissonantes, mais c’est aussi le flow des griots de la place publique africaine, transposé sur la scène, qui est une des composantes majeures du spectacle.

Ces alternances de périodes calmes et d’introspection avec d’autres au tempo et à la parole très rythmés offrent un spectacle particulièrement riche et varié.

À la manière de ses ancêtres, Pédro Kouyaté captive le spectateur, le saisie et l’interpelle avec une générosité et un dynamisme décapants. Son charisme énigmatique et l’énergie créative des musiciens qui l’accompagnent invitent le public à l’expérience d’un voyage intemporel, riche de surprises et à chaque fois différent.

jeudi 23 février 2012

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios