[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Accueil > Dans les medias > Des responsables locaux d’ONG témoignent sur la situation au Mali

Des responsables locaux d’ONG témoignent sur la situation au Mali


La situation présente est très très problématique actuellement pour les projets en cours au Mali, dont les financements sont suspendus, en particulier le projet qui nous tient à cœur ici "No Manani" ; c’est assez difficile à supporter pour tous les amis du Mali, qui pensent en général que, quitte à accepter le gel des déplacements des bénévoles sur place, les projets devraient pouvoir continuer à se préparer pour être mis en place dès le premier jour où la situation le permettra. Au lieu de ça le retard s’accumule, créant des situations inextricables pour la population locale.

Mais la situation est surtout très très problématique actuellement pour les responsables locaux de projets maliens ou de projets d’ONG en cours et déjà démarrés au Mali ! On lira avec intérêt à ce sujet les témoignages d’Adama Traoré (sur le site de Terres Jaunes Mali) et de Ibrahima Coulibaly (CNOP, ROPPA, sur le site de ALIMENTERRE).

Adama Traoré gère une école hôtelière que Terres Jaunes vient de démarrer fin 2011 à Ségou, avec une trentaine d’élèves. Un hôtel très sympa sur les bords du Niger, le Doni Blon. Que faire dans une période de tarissement touristique qui s’avère... "durable" ? Il s’en tire remarquablement bien pour le moment, chapeau ! [Lire l’article]

Ibrahima Coulibaly, lui, revient sur les accaparements de terres, que nous avions évoqué ici, et identifie avec cela l’une des causes qui ont mené à ce coup d’Etat, pour lui inévitable : « La destruction de l’agriculture familiale impliquée par l’accaparement des terres aurait donc de graves conséquences sociales et entraînerait, sans aucun doute, des troubles sociaux. » aurait-t-il déclaré lors d’une conférence récente portant sur ... "la fin de la faim en 2050". [Lire l’article]

Heureusement, dans cet ambiance morose, un rayon de soleil avec le prix allemand BOBs qui vient de récompenser un projet dont nous avions parlé ici : "Ségou Village Connection", voir sur le site de Boukary Konaté, FASOKAN :
Fasokan remporte le Prix spécial Education et Culture des BOBs 2012

[Lire l’article]

lundi 21 mai 2012

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios