[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Folon, de Salif Keïta


Cette chanson de Salif Keita est connue sous le titre de Folon ; l’orthographe correcte en Bambara est "Fɔlɔ" et signifie autrefois

C’est aussi le nom de l’album Folon qu’il a dédié aux enfants albinos pour lesquels il a créé une association. Cette chanson est le 9ème et dernier titre de ce CD "Folon"... The Past sorti le 14 novembre 1995 sur le label Mango - 524 149-2 Mango ‎– CDIM 1108

source : Donniyakadi [1] (Cours n°13)

Salif Keita – FƆ́LƆ

Paroles / Lyrics

en Bambaraen français
Fɔ́lɔ, é tɛ́ ɲìninkaAutrefois, on ne t’interrogeait pas [2]
Fɔ́lɔ, né tɛ́ ɲìninkaAutrefois, on ne m’interrogeait pas
Fɔ́lɔ, à tùn bɛ́ kɛ́ tèn dɛ́Autrefois, c’est ainsi que cela se passait
Fɔ́lɔ, kó ó` kó tùn bɛ́ kɛ́Autrefois, toute chose qui se faisait
Fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, cela n’intéressait pas les gens
Fɔ́lɔ, kó ó` kó tùn bɛ́ kɛ́Autrefois, toute chose qui se faisait
Fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, cela n’intéressait pas les gens [3]
Fɔ́lɔ, é tɛ́ ɲìninkaAutrefois, on ne t’interrogeait pas
Fɔ́lɔ, né tɛ́ ɲìninkaAutrefois, on ne m’interrogeait pas
Fɔ́lɔ, à tùn bɛ́ kɛ́ tèn dɛ́Autrefois, c’est ainsi que cela se passait
Fɔ́lɔ, kó ó` kó tùn bɛ́ kɛ́Autrefois, toute chose qui se faisait
Fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, cela n’intéressait pas les gens
Kúma dúman bɛ́ mɔ̀gɔ mín` kɔ́nɔLa personne qui avait des bonnes paroles en lui
Hɛ́rɛ bɛ́ mɔ̀gɔ mín` kɔ́nɔLa personne qui avait la paix en lui
Kɔ́ngɔ bɛ́ mɔ̀gɔ mín` náLa personne qui avait faim
Fɔ́lɔ, kó ó` kó tùn b’í láAutrefois, toute chose qui t’arrivait [4]
Fɔ́lɔ, é tùn tɛ́ sé k’ò fɔ́Autrefois, tu né pouvais pas le dire
Fɔ́lɔ, fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens
Sísan, é bɛ́ ɲìninkaMaintenant, on t’interroge [5]
Sísan, né bɛ́ ɲìninkaMaintenant, on m’interroge
Sísan, án bɛ́ɛ bɛ́ ɲìninkaMaintenant, on nous interroge tous
Sísan ní kó ó` kó bɛ́ kɛ́Maintenant, pour toute chose qui doit se passer
Fɔlen y’an k’a ɲìninkaOn dit : interrogeons le.
Sísan, sísan, mɔ̀gɔ màgo` bɛMaintenant, maintenant, cela intéresse les gens
Fɔ́lɔ, Fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens
Fɔ́lɔ, Fɔ́lɔ, mɔ̀gɔ màgo` tɛ́Autrefois, autrefois, cela n’intéressait pas les gens

Une autre très belle interprétation, sur youtube extrait film documentaire "Du Mali au Mississippi" de Martin Scorsese, avec Corey Harris comme un cicerone intercesseur, un dialogue du "Sud au Sud"

Notes

[1un grand merci à Soumaila Camara pour sa relecture attentive

[2Note de DonniyakadiPour la traduction on a privilégié un certain « mot à mot » dans une visée pédagogique. Par exemple « e tɛ́ ɲìninka » peut se traduire plus avantageusement par « on ne te considérait pas / on ne prêtait pas attention à toi ».

[3littéralement "ce n’était pas le besoin des gens", ou Autrefois, cela n’intéressait personne (dans le sens que personne ne se sentait concerné. Donc cela n’engageait personne)

[4Autrefois, toute chose que tu portais en toi. (dans le sens que n’importe quelle souffrance, mentale ou physique, que tu pouvais subir ou que tu pouvais penser).

[5Ici dans le sens qu’ »on prend en compte ». C’est-à-dire, on te demande pour avoir ton avis.

mercredi 31 décembre 2014

Messages

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios