[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

Papa, de Salif Keita


Tentative de transcription et de traduction des paroles de la chanson "Papa". Pour M.

sur l’album Papa, Blue Note, 31 mai 1999. Metro Blue ‎– 7243 4 99070 2 7 – EMI Music France

"En juin 1999, sort son dernier album "Papa" dont le titre rend hommage à sa nombreuse famille. Salif a en effet onze enfants entre 3 et 20 ans. Mais "Papa" évoque aussi son propre père décédé en 1995. Produit par le guitariste du groupe américain Living Colour, Vernon Reid, l’album a été enregistré entre Bamako, New York et Paris. On y entend en particulier un mémorable duo avec la chanteuse Grace Jones, mais aussi la kora de Toumani Diabate.

Le 25 août 1949, naît Salifou Keïta à Djoliba, au Mali, village au bord du fleuve Niger. Mais dans cette région au cœur de l’Empire Mandingue qui réunit plusieurs peuples et langues (Bambara, Malinké, Soninké,…), la naissance de ce bébé albinos, noir à la peau blanche, fait scandale. On lui attribue de dangereux pouvoirs, d’autant que sa famille descend en ligne directe du fondateur de l’Empire au XIIIème siècle. Le père de Salif renvoit alors le bébé et sa mère. Mais, les prédictions optimistes d’un chef religieux le font changer d’avis.

Son enfance est solitaire. Sa couleur de peau provoque souvent railleries et rejet de la part des autres enfants. Son père lui-même ne lui adresse pas la parole pendant des années. Il se réfugie dans les études pour lesquelles il excelle. En outre, il est fasciné par la musique et apprend le chant en écoutant les griots, sorte de poètes-chanteurs, de conteurs qui récitent les épopées familiales et royales et transmettent ainsi la tradition orale de génération en génération. C’est aussi dans les champs que l’enfant se forge cette voix singulière. Son père, agriculteur, l’y envoie régulièrement, et pour éloigner singes et oiseaux pilleurs de maïs, le jeune Salif passe ses journées à crier et à vociférer.

Le souhait de Salif est de devenir instituteur mais il est déclaré inapte en raison d’une mauvaise vue due à son albinisme. Il décide alors de devenir musicien. (…) "
http://www.rfimusique.com/artiste/m...

BabaPapa
N kɔrɔkɛ ye telefon ci n ma,Mon grand frère m’a appelé au téléphone
ko ne ka tɛliya joona ka don so.Et m’a dit de me dépêcher de rentrer à la maison
Ko Papa man kɛnɛ ; bana dun juguyara.Papa n’est pas bien, la maladie a bien empiré [1]
Ne ye n ka minaninnu bɛɛ cɛ̀, k’awion màgɛn.J’ai attrapé toutes mes petites affaires et rejoint l’avion
Taama tɛ bori tewu, ka Papa màgɛn.Le voyage ne se fait pas assez vite, pour rejoindre papa
N sera yen, n y’a fo Papa ye ko n b’i fɛ.Je suis arrivé là-bas, j’ai dit à papa que je l’aimais
K’e ko ka di n ye.J’ai dit : je te porte dans mon coeur
Heeee ko n’bɛ baba fɛ, kana wa Papa.Heee, j’aime papa, ne t’en va pas, papa ! [2]
Ko e dun kana wa, Papa.Pas toi, ne t’en va pas, papa,
stay with me.reste avec moi (Anglais)
Bɛɛ b’I fa fɛ.Tout le monde aime son père
Dunuya gwɛlɛnmanba nin na Papa,Dans cette vie si dure, papa,
jɔn bɛ se ka waliden mina i na fo i wolo den ye.Qui peut prendre un enfant adoptif et (le traiter) comme son propre fils ? [3]
k’o kana jigin ne la lon si.Cela je ne peux jamais l’oublier [4]
Saya dun ma na s’i ma Papa,Ce n’est pas la mort qui est venue t’atteindre, papa
fɛn t’e bolo, a t’i nɔfɛ mɔgɔ bolo ;Tu n’as rien, elle n’est pas après toi à cause des gens [5]
Ehhhh, Ala ! i dun sa to ka koba t’i kɔ sa.Eeeeh, Ala, fais que rien de grave ne lui tombe sur le dos
Sabu dolu bɛ yen Papa,Il y a des raisons [6] papa,
olu bɛ kasi lon lon k’u b’i fɛ,Ils pleurent chaque jour [7] et disent qu’ils t’aiment
k’e ko ka d’u ye.Ils disent qu’ils t’apprécient
Wuya ! o bɛɛ t’i fɛ Papa,Mensonge ! eux tous ne t’aiment pas, papa
o dun bɛɛ t’i kanunbaa yeEux non, ils ne sont pas tous tes amis [8]
O bɛɛ tɛ na i ye.Tous ne viennent pas te rendre visite
Ohhh Papa, papa, papa e kana sɔn o ma.O papa, papa, papa, ne permets pas cela (n’accepte pas ton sort, ne consent pas à mourir)
O ! K’o bɛɛ bɛ baba le fɛ, k’e ko ka di n ye.(je dis) Tous aiment papa, moi je te porte dans mon cœur.
I ye ko bɛɛ Papa le fɛ, kana wa Papa.Tous l’aiment ce papa [9], papa ne t’en va pas
K’e dun kana wa. Papa !Non, toi ne t’en va pas, papa !
Kana wa, kana wa, kana wa. I kana wa, i kana wa, stay with me.Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas !
Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas ! stay with me
I Kana wa, i kana wa, i kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas !
Ne t’en va pas ! Ne t’en va pas ! stay with me
I ye nin dun bɛnnen i ma,
Konin kurusitii ! nin dun bɛnneni ma ye ?
Est-ce que vraiment ça te convient ? Mais, toi le porteur de pantalon [10], est-ce que vraiment ça te convient ?
 [11]
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.X 4
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
I ye nin dun bɛnneni ma, Konin kurusitii nin dun bɛnneni ma ye.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
I ye nin dun bɛnneni ma, Konin kurusitii nin dun bɛnneni ma ye.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
I ye nin dun bɛnnen i ma, Konin kurusitii nin dun bɛnnini ma ye.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
Kana wa, kana wa, kana wa. Kana wa, kana wa, stay with me.
I ye nin dun bɛnnen i ma, Konin kurusitii nin dun bɛnneni ma ye.

Notes

[1juuyada en maninka dans la version originale, juguyara en bambara ici dans la version Youtube

[2kàna wá en maninka = kàna táa en bambara : "ne pars pas !"

[3Référence à une histoire personnelle ?

[4mot-à-mot : cela ne peut descendre de moi (de ma mémoire) aucun jour

[5à cause de gens envieux ?

[6dólu en maninka, dɔw en bambara

[7lón`lón` en maninka= dón ô dón en bambara

[8di maninka dans la version originale= yé bambara, dans la version youtube

[9lè en maninka=dè en bambara, particule de mise en relief (se met derrière le mot, l’expression ou la phrase sur lesquels on veut attirer l’attention)

[10kurusitii=kùlusitigi en bambara, "pantalon-maître"

[11cette phrase n’est pas répété dans la version youtube solo,
la suite non plus ; en revanche, il y a répétition de saya dun ma na...

samedi 14 mars 2015

Messages

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios