[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

akbk1-cours 06


Fɛnw bɛ yɔrɔ min.

Nsàna

Ɲɔ̀kalaso` bòlibaga` b’à yɛ̀rɛ` kàn.


SOMMAIRE

Source : Introductory Bambara – pp.83-95
Audio web : http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/05a.mp3
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/05b.mp3

Cycles 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - Dialogues - ExercicesTexteNotesVocabulaireDevoirs - Jeu

CYCLE 1 : la, Bàmakɔ, so, Màli la

Instructeur : Employer le dessin 30. [1]

M-1

(Ɔ̀wɔ) an bɛ Màli` la.(Oui) nous sommes au Mali.
(Ɔ̀wɔ) an bɛ Bàmakɔ.(Oui) nous sommes à Bamako.
(Ɔ̀wɔ) an bɛ santiri` la.(Oui) nous sommes dans le centre (le centre de formation).
(Ɔ̀wɔ) an ka so` fana bɛ santiri` la.(Oui) notre maison aussi est dans le centre (le centre de formation).
(Ɔ̀wɔ) an ka fɛnw bɛ so.(Oui) nos affaires sont à la maison.

C-1

A : Aw bɛ Màli` la wà ?
B : Ɔ̀wɔ , an bɛ Màli` la.
A : Aw bɛ Bàmakɔ wà ?
B : Ɔ̀wɔ, an bɛ Bàmakɔ.
A : Aw bɛ santiri` la wà ?
B : Ɔ̀wɔ, an bɛ santiri` la.
A : Aw ka so` fana bɛ santiri` la wà ?
B : Ɔ̀wɔ , an ka so fana bɛ santiri` la.
A : Aw ka fɛnw bɛ so wà ?
B : Ɔ̀wɔ, an ka fɛnw bɛ so.

C-2

C-2 + C-3 :

A : Aw ka so` bɛ min ?Où est votre maison ?
B : An ka so` bɛ santiri` la.
A : Aw ka fɛnw bɛ min ?
B : An ka fɛnw bɛ so.

C-3

A : I ka --- bɛ min ?(objets possédés cf. aliénables)
B : N ka --- bɛ --- (la).
A : I --- bɛ min ?(relations familiales cf. inaliénables)
B : --- bɛ --- (la).

C-2 + C-3 :

JPEG - 102.6 ko
Keyità tɛ kàso kɔnɔ yàn.
Modibo Keïta est le premier président malien. Il a défendu tout au long de sa vie sa position anticoloniale. (...)

CYCLE 2 : kɔnɔ

Instructeur : Si nécessaire, ajouter d’autres exemples.

M-1

N bɛ kàlanso` kɔnɔ.Je suis dans la classe.
Keyità bɛ bìro` kɔnɔ.Keyità est au bureau.
Lakɛ̀rɛ` bɛ buwati` kɔnɔ.La craie est dans la boîte.
Wari` bɛ kɛsu` kɔnɔ bìro` la.L’argent est dans la boîte au bureau.
Fanta bɛ mobili` kɔnɔ.Fanta est dans la voiture.

C-1

A : I bɛ min ?
B : N bɛ kàlanso` kɔnɔ.
A : Keyità bɛ min ?
B : Keyità bɛ bìro` kɔnɔ.
A : Lakɛ̀rɛ` bɛ min ?
B : Lakɛ̀rɛ` bɛ buwati` kɔnɔ.
A : Wari` bɛ min ?
B : Wari` bɛ kɛsu` kɔnɔ bìro` la.
A : Fanta bɛ min ?
B : Fanta bɛ mobili` kɔnɔ.

JPEG - 54.2 ko
mùso` bɛ mìsi` ɲɛfɛ̀, mìsi` bɛ mùso` kɔfɛ̀
illustration de Nina Kibriki
dans Npogotigiw ni bilisiw, ed. Eropukènè, 1992

CYCLE 3 : kɔfɛ̀, ɲɛfɛ̀

M-1

N b’i ɲɛfɛ̀. Je suis devant toi.
I bɛ n ɲɛfɛ̀. Tu es devant moi.
Kogo` b’i kɔfɛ̀. Le mur est derrière toi.
Kogo` bɛ n kɔfɛ̀. Le mur est derrière moi.

C-1

A : Jɔn` bɛ n ɲɛfɛ̀ ?
B : Ne b’i ɲɛfɛ̀.
A : Jɔn` b’i ɲɛfɛ̀ ?
B : I bɛ n ɲɛfɛ̀.
A : Mùn bɛ n kɔfɛ̀ ?
B : Kogo` b’i kɔfɛ̀.
A : Mùn b’i kɔfɛ̀ ?
B : Kogo` bɛ n kɔfɛ̀.

Instructeur : Circuler dans la salle de classe.

M-2

Kàramɔgɔ` b’an kɔfɛ̀ sisan.Le maître est derrière nous maintenant.
Kàramɔgɔ` b’an ɲɛfɛ̀ sisan.Le maître est devant nous maintenant.

C-2

A : Kàramɔgɔ` bɛ min sisan ?
B : Kàramɔgɔ` b’an kɔfɛ̀ sisan.
A : Kàramɔgɔ` bɛ min sisan ?
B : Kàramɔgɔ` b’an ɲɛfɛ̀ sisan.

M-3

Mɔ̀gɔ (si) tɛ (n’) kɔfɛ̀ sisan.Personne n’est dans mon dos maintenant.
Mɔ̀gɔ (si) tɛ (n’) ɲɛfɛ̀ sisan.Personne n’est devant moi maintenant.

C-3

A : Jɔn b’(i) kɔfɛ̀ sisan ?
B : Mɔ̀gɔ (si) tɛ (n’) kɔfɛ̀ sisan.
A : Jɔn b’(i) ɲɛfɛ̀ sisan ?
B : Mɔ̀gɔ (si) tɛ (n’) ɲɛfɛ̀ sisan.

JPEG - 61.2 ko
Jiri kɔrɔ
Une fille qui a fui le nord-Mali appuie sa tête sur un arbre dans le camps pour les déplacés - Sévaré, janvier 2013
http://www.pri.org/stories/2013-02-...

CYCLE 4 : kɔrɔ, jùkɔrɔ

M-1

Sìgariti` bɛ sìgilan` (ju)kɔrɔ.Il y a une cigarette sous la chaise.
Lakɛ̀rɛ` bɛ tàbali` (ju)kɔrɔ.Il y a une craie sous la table.
Kàmara bɛ jirisun` (ju)kɔrɔ.Kàmara est sous l’arbre.
Sidìbe bɛ waranda` (ju)kɔrɔ.Sidìbe est sous la véranda.

C-1

A : Sìgariti` bɛ min ?
B : Sìgariti` bɛ tàbali` (ju)kɔrɔ.
A : Kàmara bɛ min ?
B : Kàmara bɛ jirisun` (ju)kɔrɔ.
A : Lakɛ̀rɛ` bɛ min ?
B : Lakɛ̀rɛ` bɛ tàbali (ju)kɔrɔ.
A : Sidìbe bɛ min ?
B : Sidìbe bɛ waranda` (ju)kɔrɔ.

JPEG - 40 ko
Denw bɛ bili kàn àni so sanfɛ̀.
Enfants jouant sur le toit d’une entrée du stade de football à Gao, février 2013.
http://www.braced.org/news/i/?id=40...

CYCLE 5 : kɛ̀rɛfɛ̀, kàn

M-1

Sìgilan` bɛ n kɛ̀rɛfɛ̀.La chaise est à côté de moi.
Tàbali` bɛ sìgilan` kɛ̀rɛfɛ̀.La table est à côté de la chaise.
Lakɛ̀rɛ` bɛ tàbali` kàn.La craie est sur la table.
Kalandenw bɛ sìgilanw kàn.Les élèves sont sur les chaises.
Tàbulo` bɛ karamɔgɔ` kɛ̀rɛfɛ̀.Le tableau noir est à côté du maître.

C-1

A : Sìgilan` bɛ jɔn` kɛ̀rɛfɛ̀ ?
B : Sìgilan` bɛ n kɛ̀rɛfɛ̀ ?
A : Mùn bɛ sìgilan` kɛ̀rɛfɛ̀ ?
B : Tàbali` bɛ sìgilan` kɛ̀rɛfɛ̀.
A : Mùn bɛ tàbali` kàn ?
B : Lakɛ̀rɛ` bɛ tàbali` kàn.
A : Mùn bɛ sìgilanw kàn ?
B : Buwatiw bɛ sìgilanw kàn.
A : Mùn bɛ karamɔgɔ` kɛ̀rɛfɛ̀ ?
B : Tàbulo` bɛ karamɔgɔ` kɛ̀rɛfɛ̀ ?

JPEG - 189.7 ko
dɛ̀bɛn de bɛ dùgu mà
Famille touareg dormant sur une natte, à 80 km de Tombouctou,.
Une magnifique photo de Joanna B Pinneo http://joannabpinneo.photoshelter.c...

CYCLE 6 : mà

Instructeur : Employer beaucoup de gestes.

M-1

Tufa` bɛ sanfɛ̀.Le toit est en haut.
Dɛ̀bɛn` bɛ dùgu mà.La natte est par terre.
Mobili` bɛ kɛnɛ mà.La voiture est dehors.
Lànpan` bɛ sanfɛ̀.La lampe est en haut.
Sìgilanw bɛ dùgu mà.Les chaises sont sur le sol.
Nɛ̀gɛso` bɛ kɛnɛ mà.Le vélo est dehors.

C-1

A : Mùn ni mùn bɛ sanfɛ̀ ?
B : Tufa` ni lànpan` bɛ sanfɛ̀.
A : Mùn ni mùn bɛ kɛnɛ mà ?
B : Mobili` ni nɛ̀gɛso` bɛ kɛnɛ mà.
A : Mun ni mun bè dùgu mà ?
B : Dɛ̀bɛn ni sigilanw bè dùgu mà.

JPEG - 50.5 ko
nɛ̀gɛso bɛ kalandenw ni kàramɔgɔ cɛ
Des lampes solaires montée sur des vélos recyclés transforment la vie dans les villages. Région de Ségou, 2015.
Le projet "Foroba yeelen" (lumière publique) de l’architecte italien Matteo Ferroni http://www.arabnews.com/news/575776
http://www.studiomatteoferroni.com/2010/10/forobayelen.html

CYCLE 7 : cɛ, les pays

[note sur les pays]

M-1

Nɛ̀gɛso` bɛ jirisun` ni kogo` cɛ.Le vélo est entre l’arbre et le mur.
Màli` bɛ Sɛ̀nɛgali ni Nizɛri cɛ.Le Mali est entre le Sénégal et le Niger.
Waranda` bɛ bìrɔ` ni bibliotɛki` cɛ.La véranda est entre le bureau et la bibliothèque.

C-1

A : Nɛ̀gɛso` bɛ min ?
B : Nɛ̀gɛso` bɛ jirisun` ni kogo` cɛ.
A : Màli` bɛ min ?
B : Màli` bɛ Sɛ̀nɛgali` ni Nizɛri cɛ.
A : Waranda` bɛ mùn ni mùn cɛ ?
B : Waranda` bɛ bìro` ni biblioteki` cɛ.

Instructeur : Vous promener avec vos élèves pour trouver d’autres contextes encore.

CYCLE 8 : fɛ̀, points cardinaux

[note sur les points cardinaux]

Instructeur : Dessin no. 31.

M-1

Sɛ̀nɛgali` bɛ tìlebin` fɛ̀.
Kɔnɔwàri bɛ wòrodùgu` fɛ̀.
Nizɛri bɛ kɔrɔn` fɛ̀.
Moritani bɛ sahɛli` fɛ̀.

C-1

A : Sɛ̀nɛgali` bɛ min ?
B : Sɛ̀nɛgali` bɛ tìlebin` fɛ̀.
A : Kɔnɔwàri bɛ min ?
B : Kɔnɔwàri bɛ wòrodùgu` fɛ̀.
A : Nizɛri bɛ min ?
B : Nizɛri bɛ kɔrɔn fɛ̀.
A : Moritani bɛ min ?
B : Moritani bɛ sahɛ1i` fɛ̀.

M-2

Àyi, Sɛ̀nɛgali` tɛ Màli` kɔrɔn` fɛ̀. À b’à tìlebin` de fɛ̀.
Àyi, Kanada tɛ Amerika` wòrodùgu` fɛ̀. À b’à saheli` de fɛ̀.

C-2

A : Sɛ̀nɛgali` bɛ Màli` kɔrɔn` fɛ̀ wà ?
B : Àyi, Sɛ̀nɛgali` tɛ Màli` kɔrɔn fɛ̀. À b’à tìlebin` de fɛ̀.
A : Kanada bɛ Ameriki wòrodùgu` fɛ̀ wà ?
B : Àyi, Kanada tɛ Ameriki wòrodùgu` fɛ̀. À b’à sahɛli` de fɛ̀.

JPEG - 99.3 ko
École en briques de terre comprimée construite en pays Dogon dans le cadre du projet "Dogon Onderwijs/Dogon Education"
http://inhabitat.com/low-budget-sch...

DIALOGUE

A : Bɛɛ bɛ yàn ? Tàbulo` bɛ min ?Tout le monde est là ? Où est le tableau ?
B : À b’an kɔfɛ̀. À bɛ yèn.Il est derrière nous. Il est là-bas.
A : Lakɛ̀rɛ` dùn ? À tɛ yàn ?Et la craie ? N’est-elle pas ici ?
B : À bɛ buwati` kɔnɔ tàbali` kàn.Elle est dans une boîte sur la table.
A : Tàbali` bɛ min ?Où est la table ?
B : À b’i kɛ̀rɛfɛ̀.Elle est à côté de toi.
A : Kalanso` kàye` bɛ sìgilan` kɔrɔ wà ?Est-ce que le cahier de classe est sous la chaise ?
B : Àyi, à tɛ sìgilan` kɔrɔ. À b’i bolo.Non, il n’est pas sous la chaise. Il est dans ta main.
A : N terikɛ, biki b’i fɛ̀ wà ?Mon ami, as-tu un bic ?
B : Biki` b’i ka jufa` kɔnɔ.Il y a un bic dans ta poche.
A : À ka ɲi. Aw ni bàraji.C’est bien, merci.
B : Nbà.Nba.
A : Àyiwa bisimilayi. An bɛ yɔrɔ jumɛn ?Et alors. Où en sommes-nous ?
B : An bɛ "unit" wɔɔrɔnan` na.Nous en sommes au cours n°6.
A : I ni cɛ.Merci.
B : Nbà.Nba.

JPEG - 110.5 ko
Place de Kontoron (fétiche des chasseurs), à Ɲarela, Bamako
Photo R. Gaudin

PETITS DIALOGUES POUR S’ENTRAÎNER

-1-

A : Tàkisitigi, Peace Corps ka bìro` bɛ min ?Taxi, où est le bureau du Corps de la Paix ?
B : Mùn ? Peace Corps ye mùn ye ?Quoi ? C’est quoi le Corps de la Paix ?
A : À bɛ Ɲarela. Ɲarela sira` bɛ min ?C’est à Nyarela. Où est la route de Nyarela ?
B : Ɲarela bɛ Bàmakɔ ni kɔrɔn` cɛ. Sotiba sira` kan.Nyarela est à l’est de Bamako, sur la route de Sotuba.
A : I ni cɛ.Merci.
B : Nbà.Nba.

-2-

Instructeur : En vous servant de la carte (dessin 31) travailler ce dialogue.

A : Sɛ̀nɛgali` bɛ min ?Où est le Sénégal ?
B : Sɛ̀nɛgali` bɛ tìlebin` fɛ̀.Le Sénégal est à l’ouest.
A : Kɔnɔwàri dùn ?Où est la Côte d’Ivoire ?
B : Kɔnɔwàri bɛ Màli` wòrodùgu` fɛ̀.La Côte d’Ivoire est au sud du Mali.
A : Nizɛri dùn ? À bɛ min ?Et le Niger ? Où est-ce ?
B : Nizɛri bɛ Màli` kɔrɔn` fɛ̀.C’est à l’est du Mali.
A : Moritani fana bɛ kɔrɔn` fɛ̀ ?La Mauritanie aussi est à l’est ?
B : Àyi, Moritani tɛ kɔrɔn` fɛ̀. À bɛ sahɛli` de fɛ̀.Non, la Mauritanie n’est pas à l’est. Elle est à l’ouest.

JPEG - 106.7 ko
Volontariat : le Corps de la Paix est de retour. Ils sont ainsi cinq jeunes américains à avoir prêté serment ce jeudi 25 septembre 2014 pour s’engager en tant que volontaires au service de notre peuple.(...)
http://niarela.net/politique/volont...
voir aussi à ce sujet : Keep Peace Corps out of Mali

TEXTE

l’audio de la lecture du texte n’est malheureusement pas disponible.

An ka santiri` bɛ Ɲarɛla. À tɛ dùgu` kɔnɔ. À bɛ Bàmakɔ ni kɔrɔn` cɛ. À bɛ Sotuba sira` kɛ̀rɛfɛ̀. So duuru bɛ santiri` kɔnɔ. Gabugu saba bɛ santiri` kɔnɔ. Bibiliotɛki kelen bɛ yèn. Waranda` fana bɛ yèn. Waranda` bɛ bibiliotɛki` ni bìro` cɛ. Jirisunw bɛ kɛnɛ mà. Mobiliw ni motow ni nɛ̀gɛsow bɛ jirisunw kɔrɔ. Dɛ̀bɛnw bɛ waranda` kɔrɔ. Mɔ̀gɔ caman b’an ka santiri` kɔnɔ.

TRADUCTION

Notre centre est à Nyarela. Ce n’est pas en ville. C’est à l’est de Bamako. C’est à côté de la route de Sotuba. Il y a cinq maisons dans le centre (de formation). Il y a trois cuisines dans le centre. Il y a une bibliothèque. Il y a aussi une véranda. La véranda est entre la bibliothèque et le bureau. Il y a des arbres dehors. Les voitures, les mobylettes et les vélos sont sous les arbres. Il y a des nattes par terre sous la véranda. Il y a beaucoup de monde dans notre centre.

QUESTIONS

1. An ka santiri` bɛ min ?
2. An ka santiri` bɛ dùgu` kɔnɔ wà ?
3. Santiri` bɛ Bàmakɔ ni tìlebin` cɛ (wà) ?
4. So jòli bɛ santiri` kɔnɔ ?
5. Mùn bɛ dùgu mà waranda` kɔrɔ ?
6. Mùn bɛ kɛnɛ mà ?
7. Mùn ni mùn bɛ jirisunw` kɔrɔ ?
8. Mùn bɛ bibiliotɛki` ni bìro` cɛ.
9. Mɔ̀gɔ caman bɛ santiri` la wà ?

EXERCICES

Instructeur : Toujours insister sur la bonne prononciation de chaque phrase, ainsi que sur la bonne intonation. Bourdonner le rythme de la phrase s’il le faut.

SUBSTITUTIONS

1.

Jàkuma` bɛ so kɔnɔ.
kɛ̀rɛfɛ̀
ɲɛfɛ̀
kɔfɛ̀.
kàn
sanfɛ̀.
ɲɛfɛ̀.
kɔnɔ
kɔrɔ.
kàn.
jùkɔrɔ.
sanfɛ̀.

2.

Ali bɛ kɔfɛ̀.
kɛ̀rɛfɛ̀
dùgu mà.
jùkoro.
ɲɛfɛ̀.
sanfɛ̀.
kɛnɛ mà.
yàn.
kɛ̀rɛfɛ̀.
dùgu mà.
yèn.
kɔfɛ̀.

3.

Kɔ̀nɔ` bɛ sanfɛ̀.
so` sanfɛ̀.
lanpa`
kɔ̀nɔ`
so` kono.
kàlanso` kɔnɔ.
kàlanden
kàlanso` kɛ̀rɛfɛ̀.
karamogo` ɲɛfɛ̀.
kùntigi
bìro` la.
tàbali` kɔfɛ̀.
liburu
tàbali` kàn.

4.

Bari bɛ ---- (Màli`) la.
Bari bɛ ---- (so).
Bari bɛ ---- (sugu`) la.
Bari bɛ ---- (Bàmakɔ).
Bari bɛ ---- (Dakaro).
Bari bɛ ---- (bìro`) la.
Bari bɛ ---- (Sɛ̀nɛgali`).
Bari bɛ ---- (ambasadi`) la.
Bari bɛ ---- (Ɲarela)
Bari bɛ ---- (siniman`) na.
Bari bɛ ---- (Bàmakɔ) kura.
Bari bɛ ---- (banki`) la.
Bari bɛ ---- (santiri`) la.
Bari bɛ ---- (yèn).

TRANSFORMATIONS

A : Mɔ̀gɔwso  .B : so  .
A : Mùso` bɛ kàlanso` kɔno.B : À bɛ kàlanso` kɔnɔ.
A : Kalanden` bɛ tàbulo` kɔfɛ̀.B : À bɛ tàbulo` kɔfɛ̀.
A : Kàramɔgɔw bɛ bìro` kɔnɔB : Ù bɛ bìro` kɔnɔ.
A : Lakɛ̀rɛw bɛ tàbulo` kɔfɛ̀.B : Ù bɛ tàbulo` kɔfɛ̀.
A : Liburuw bɛ tàbali` kànB : Ù bɛ tàbali` kàn.
A : Duloki` bɛ bon` kɔnɔ.B : À bɛ bon` kɔnɔ.
A : I korow bɛ so` kɔnɔ.B : Ù bɛ so` kɔnɔ.
A : Tàbali` bɛ gabugu` kɔnɔ.B : À bɛ gabugu` kɔnɔ.
A : Dɛ̀bɛnw bɛ dùgu mà.B : Ù bɛ dùgu mà.
A : Cɛ` bɛ mùso` ɲɛfɛ̀.B : À bɛ mùso` ɲɛfɛ̀.
A : Denw bɛ Ngolo fɛ̀.B : Ù bɛ Ngolo fɛ̀.
A : Mɔ̀gɔw bɛ jirisun` kɔrɔ.B : Ù bɛ jirisun` kɔrɔ.
A : Ali bɛ kàlanso` kɔnɔ.B : À bɛ kàlanso` kɔnɔ.

QUESTIONS

A : N b’i kɔfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, i bɛ n kɔfɛ̀.
A : À b’aw ɲɛfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, à b’an ɲɛfɛ̀.
A : Sìgilan` b’i kɛ̀rɛfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, à bɛ n kɛ̀rɛfɛ̀
A : I bɛ kàlanso` kɔnɔ wà ?B : Ɔ̀wɔ, n bɛ kàlanso` kɔnɔ.
A : Musa b’aw kɔfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, Musa b’an kɔfɛ̀.
A : Sìgariti b’i fɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, sigariti` bɛ n fɛ̀.
A : N b’i sanfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, i bɛ n sanfɛ̀.
A : I bɛ n kɔrɔ wà ?B : Ɔ̀wɔ, n b’i kɔrɔ.
A : An b’aw kɛ̀rɛfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, aw b’an kɛ̀rɛfɛ̀.
A : Aw b’an ɲɛfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ, an b’aw ɲɛfɛ̀
A : I bɛ kɛnɛ mà wà ?B : Ɔ̀wɔ, N bɛ kɛnɛ mà.
A : Ù b’an kɔfɛ̀ wà ?B : Ɔ̀wɔ ù b’aw kɔfɛ̀.

QUESTIONS

1. (questions fermées, répondre avec Ɔ̀wɔ ou Àyi et reprenez la phrase)
Kàramɔgɔ` kuntigi` bɛ kàlanso` kɔnɔ ?
I fà bɛ Màli` la (wà) ?
Keyità bɛ Washington (wà) ?
À ba bɛ Bàmakɔ (wà) ?
I ka denbaya` bɛ yàn (wà) ?
Kùntigi` bɛ bìro kɔnɔ (wà) ?
Nɛ̀gɛsow bɛ jirisun` kɔrɔ (wà) ?
I ba bɛ Ameriki (wà) ?
Kàramɔgɔ` bɛ bìro` la (wà) ?
Tàbulo` bɛ kɛnɛ mà (wà) ?
Keyità mùso bɛ santiri` la (wà) ?
Mùso b’à fɛ̀ (wà) ?
Keyità fà bɛ Bàmakɔ (wà) ?
I mɔ̀kɛ balolen bɛ (wà) ?
2. (questions ouvertes)
Kùntigi` bɛ min ?
I fà bɛ min ?
Sidìbe bɛ min ?
Keyità mùso bɛ min ?
Mobiliw bɛ min ?
Kàramɔgɔw bɛ min ?
Kàlandenw bɛ min ?
I bɛ min ?
I kɔrɔkɛ` bɛ min ?
I fà bɛ min ?
Tàbulo` bɛ min ?
À ba bɛ min ?
Motow bɛ min ?
Jɔn bɛ kàlanso kɔnɔ ?
Mùn bɛ sìgilan kɛ̀rɛfɛ̀ ?
etc.

Questions : Poser une série de questions selon les objets et leurs positions dans la salle de classe. Poser d’abord les questions avec réponse ɔ̀wɔ ou àyi avant la phrase de réponse. Ensuite poser les questions avec jɔ̂n ?, mùn ?, et min ?.

Jeu : Faire bouger et circuler les élèves dans la salle de classe pour les mettre à des endroits différents. Les arrêter dans les positions différentes en leur faisant décrire leur nouvelle position par rapport aux objets dans la salle et par rapport aux autres élèves.

Révision :

1. Prendre deux objets dans la salle de classe (comme par exemple un morceau de craie et un carton à craie vide) et les mettre dans toutes les positions possibles, l’un par rapport à l’autre. Poser les questions aux élèves sur chaque position : les questions ɔ̀wɔ / àyi ainsi que les questions min ? Faire passer chaque élève comme professeur en faisant le même exercice.

2. dùgu kɔnɔ. Revoir toutes les postpositions possibles en causant des endroits connus à Bamako. Employer une carte de Bamako ou bien un dessin au tableau.

JPEG - 47.8 ko
bɛɛ ɲɛfɛ
grande course de pirogue à Mopti, octobre 2015
https://maliactu.info/societe/celeb...

NOTES

1. yàn et yèn

Ces deux mots, déjà aperçus depuis les cours 03 et 04, signifient respectivement "ici" et "là-bas", ce sont des adverbes de lieu. Ils fonctionnent à peu près comme "ici" et "là-bas" en Français.

yàn peut aussi avoir le sens de "maintenant", comme sisan

2. Les postpositions simples

Celles que vous avez vu dans ce cours : On distingue celles dont l’origine est clairement une partie du corps et dont le nom correspondant est dans le dictionnaire (lexicon) : kɔnɔ "le ventre", kɔ "le dos", ɲɛ "devant"... qu’on appelle postpositions "lexicales" par oppositions à celles dont le sens à l’origine s’est perdu, et devenu abstrait, et qu’on dit "formelles" : la, mà, fɛ̀.

formelles
kànsur NB : ne vient pas de kan "cou" (qui est de ton haut)
la
na après des nasales
dans, à, en, d’entre
màà, nuance de destination, point d’arrivée, souvent avec contact
fɛ̀par, vers, du côté de, avec, sens possessif, chez...
kɔrɔsous, à côté, contre, dépendance de
lexicales
kɔnɔdans, à l’intérieur, pendant
ɲɛdevant, avant
après, de l’autre côté, sans

3. Les postpositions complexes (ou : composées)

On a vu dans le cours 04 la postposition dans un sens possessif. Cette postposition s’est combinée au fil du temps de façon stable avec certains noms pour former ce qu’on appelle des postpositions composées ; celles-ci peuvent fonctionner soit avec un objet, soit de façon autonome. Par exemple :

- kɔfɛ̀ (derrière, en retard)
- ɲɛfɛ̀ (devant, en progrès)
- sanfɛ̀ (par-dessus, au-dessus)
- kɛ̀rɛfɛ̀ (à côté, par côté)

Jùkɔrɔ est dérivé de la même façon de kɔrɔ en le combinant avec jù "le derrière", et peut aussi être utilisée avec ou sans objet.

dùgumà (qui signifie à peu près "vers le sol") et kɛnɛmà ("vers l’espace ouvert") sont dérivés de la même façon de mà. Ces deux postpositions ne peuvent cependant pas prendre un objet et ne peuvent être utilisées que seules, avec respectivement le sens de "par terre" et "dehors".

NB : On considère actuellement que ce ne sont pas des postpositions, et on simplifie donc le problème : il s’agit de la postposition simple mà vue plus haut précédée de ses compléments, dùgu, ou kɛnɛ. On recommande donc de les écrire "séparé", comme dans cette nouvelle version du cours 06 :
dùgu mà et kɛnɛ mà

4. La postposition la (na après une nasale)

qui peut signifier "à, dans, en" etc., ne s’utilise pas après les noms de villages, villes, capitales (toponymes en général).

À bɛ Bàmakɔ.Il/Elle est à Bamako.
Fanta bɛ New York.Fanta est à New York.

mais une exception notable :

Baba bɛ Màli` la.Baba est au Mali.

So "maison, concession" est le seul nom commun qui peut être utilisé sans postposition. On peut dire que le nom s’est transformé en adverbe de lieu !

À bɛ so.Il/Elle est à la maison.

5. Noms de pays

[exercices sur les pays +]

Certains noms de pays s’utilisent toujours avec l’article défini, comme :

- Màli` bɛ min ?
- Sɛ̀nɛgali` bɛ min ?

D’autres n’apparaissent jamais avec l’article défini, par ex.

- Kɔnɔwàri bɛ min ?
- Laginɛ bɛ min ?
- Kongo bɛ min ?
- Moritani bɛ min ?|

Et certains peuvent être utilisés avec ou sans, par ex. :

- Nizɛri` bɛ min ?
- Nizɛri bɛ min ?

6. S’orienter – les 4 points cardinaux

[exercice sur les points cardinaux]

Lorsqu’on dit en Français "à l’est de" ou "à l’ouest de", ceci s’exprime en Bambara par une construction possessive* :

Sɛ̀nɛgali` bɛ Màli` tìlebin de fɛ̀.Le Sénégal est à l’est du Mali.

* On considère aujourd’hui que fɛ̀ a plusieurs valeurs : "possessive" est l’une d’entre elle, "locative" en est une autre, qui est celle utilisée ici..

(ajout 2014) Les noms des 4 points cardinaux font références à des réalités concrètes de terrain parfois très locales. Toutefois, leur sens est devenu très abstrait pour les Bambara, et on pourra facilement dire comme dans cette leçon :
- Àyi, Kanada tɛ Amerika` wòrodùgu` fɛ̀. À b’à saheli` de fɛ̀.
Bien qu’il n’y ait, au sud du Canada, aucun pays de la Kola, et au nord du Canada aucun Sahel.

Quelques autres façons de nommer les 4 points cardinaux

Nordsaheli
saheliyanfan- "du côté du Sahel"
kɛ̀ɲɛka– probablement "sable-pays"
kɔ̀gɔdùgu– "sel-terre", souvent opposé à wòrodùgu "kola-terre"
Sudwòrodùgu "kola-terre" – en direction de la Côte d’Ivoire
wòrodùguyanfan"du côté de kola-terre"
báyanfan– "du côté du fleuve", "du côté du Niger"
bànbugu– de "Bambouk"
ou peut-être "palmier Raphia.sudanica-paillotte"
Estkɔrɔn – "est, orient"
curieusement traduit en français par "le nord" quand on évoque les troubles dans le nord-est du pays
kɔrɔnna– "à l’est", "en orient"
kɔrɔnyanfan– "du côté de l’est"
Ouesttìlebi, tìlebin – "soleil-tomber"
tìlebinyanfan– "du côté du soleil couchant"

- yànfan "du côté de" est souvent ajouté au nom de ces points cardinaux (de yàn "ici" et fàn "côté") pour indiquer la direction.

Une belle expression traditionelle bambara

diɲɛ fàn tan ni naani ; les 14 côtés du monde signifie "partout dans le monde".
Sans en connaître l’origine, on peut remarquer, c’est peut-être une coïncidence, que la planète compte 7 océans et 7 continents.

JPEG - 6.3 ko
Bâton de médecine
dessin de Christine Bagnères

VOCABULAIRE

Rappel : la plupart des mots ont un lien vers le dictionnaire Bamadaba, et de là, vers quantité d’exemples dans les textes bambaras (le Corpus bambara de référence).
Certains mots ci-dessous sont sans lien : il s’agit en général de mots empruntés au français. Il peut s’agir également de mots composés dont le sens se déduit de chaque composant, et qui ne sont donc pas systématiquement dans le dictionnaire.

ambasadi (←Fr.) , làsigidenson.ambassade
artizana (←Fr.), aritizanan."artisanat" : centre des artisans à Bamako
bànbugu (bàn-bugu)n.sud (palmier Raphia.sudanica-paillotte)
banki (←Fr.) , waribonn.banque
bikin.bic
bìro (←Fr.)n.bureau
buwati (←Fr.)n.boîte
n.le milieu
dɛ̀bɛnn.natte pour s’étendre (en palmes)
dɔ̀lɔso (dɔlo-so)n.bar (bière-maison)
dùgun.terre / village, ville
egilizi (←Fr.) , jàmafun.église
fànn.le côté, la direction
jàkuman.chat
jɔnprn.qui ?
jufan.poche
kann.cou, gorge, extrémités supérieures
kanyaga / kɛ̀ɲɛkan.nord
kàso, kàsobon (kàso-bon)n.prison (prison-case)
kɛ̀rɛn.le côté, le flanc
kɛsu (←Fr.)n.caisse
kiriyon, kɛrɛyɔn, krɛ́yɔn (←Fr.)n.crayon, stylo bic
n.dos
kɔnɔn.ventre, estomac
kɔ̀nɔ, kɔ̀nɔninn.oiseau
kɔrɔn.le dessous, le sens, la signification
kɔ̀rɔadj.vieux
kɔrɔnn.est
làkoli, làkɔli (←Fr..)n.école
min, miniadv.où ?
mìsirin.mosquée
ɲɛn.œil, la face, le devant...
ɲɔ̀n.mil
-> ɲɔ̀kalan.paille de mil
positi (←Fr..)n.bureau de poste
sahelin.nord
sann.ciel, pluie, foudre
santiri (←Fr..)n.centre (établissement)
siniman (←Fr..)n.cinéma
siran.chemin, route, itinéraire
sisann./adv.maintenant
sòn.cheval
son.maison
sugun.marché
- suguba (sugu-ba)n.marché central (marché-gros)
tìlebin (tìle-bin)n.ouest (soleil-chute)
tufan.toit de chaume
wòrodùgu (wòro-dùgu)n.sud (kola-village)
yɛ̀rɛdtm.-même (soi-même, etc.)

QUELQUES NOMS DE PAYS

Kɔnɔwàrin.propCôte d’Ivoire
Màlin.propMali
Moritanin.propMauritanie
Nizɛrin.propNiger
Sɛ̀nɛgalin.propSénégal

QUELQUES POSTPOSITIONS

pp.entre
fɛ̀pp.par, vers
jùkɔrɔpp.dessous, au fond
kànpp.sur
kɛ̀rɛfɛ̀pp.par côté
pp.derrière, après
kɔfɛ̀pp.par derrière, en arrière
kɔnɔpp.à l’intérieur
kɔrɔpp.sous, auprès de
lapp.dans, à
mapp.à
napp.dans, à
ɲɛpp.devant, avant
ɲɛfɛ̀pp.par devant, en avant
sanfɛ̀pp.par-dessus

POSTPOSITIONS : EXEMPLES EN CONTEXTE

la (na after m, n, etc.)

À bɛ lakoli` la.Il/Elle est à l’école.
À bɛ kasobon` na.Il/Elle est en prison.
À bɛ Màli` la.Il/Elle est au Mali.
Lájɛ ̀ bɛ sèn na.La réunion est en cours (en jambes)

mà (dùgu mà, kɛnɛ mà)

I den` bɛ dùgu mà.Ton enfant est par terre.
Musa bɛ kɛnɛ màMusa est dehors.

fɛ̀

À bɛ kɔfɛ̀.Il/Elle est derrière.
À bɛ so kɔfɛ̀.Elle/Il est derrière la maison
À bɛ ɲɛfɛ̀.Il/Elle est devant.
Ù bɛ Musa ɲɛfɛ̀.Ils sont devant Moussa.
Awiyon` bɛ sanfɛ̀.L’avion est en haut (dans le ciel : "san fɛ̀").
Kɔ̀nɔnin` bɛ so` sanfɛ̀.L’oiseau est au-dessus de la maison.
Ali bɛ kɛ̀rɛfɛ̀.Ali est à côté.
Fanta bɛ Musa kɛ̀rɛfɛ̀.Fanta est à côté de Moussa.
Mobili` bɛ Kante fɛ̀.Kante a une voiture (Une voiture est vers Kante)

kàn

Lakɛ̀rɛ` bɛ tàbali` kàn.La craie est sur la table (il y a une craie sur la table).
À dɔgɔmuso` bɛ dɛ̀bɛn` kàn.Sa petite sœur est sur la natte.

kɔnɔ

À b’à kɔnɔ.C’est à l’intérieur (Il/Elle est dans ça).
À mùso bɛ so` kɔnɔ.Sa femme est dans la maison (à l’intérieur).

kɔrɔ (jùkɔrɔ)

À bɛ tàbali` kɔrɔ.Il/Elle/C’est sous la table.
Musa bɛ jùkɔrɔ.Moussa est en dessous.

Mobili` bɛ jirisun` ni kɔgɔ` cɛ.La voiture est entre l’arbre et le mur.

DEVOIRS

1. Demandez au professeur ou à un ami le nom des meubles et autres objets qui sont dans votre chambre. Lorsque vous faites votre rapport à la classe, dessinez au tableau un plan de votre chambre. Commencez par apprendre à vos copains de classe le vocabulaire appris, puis expliquez à l’aide de votre dessin où sont les choses dans votre chambre. Essayez d’utiliser toutes les postpositions de ce cours.

2. Faites un plan des bureaux du Corps de la Paix et du centre de formation. Expliquez à la classe, à l’aide de ce plan, où sont les différents bâtiments, qui les occupe, et comment ils sont situés les uns par rapport aux autres

3. Allez au marché central et regardez autour de vous. Regardez où sont les différentes marchandises en vente. Faite un plan rapide. Trouvez les mots bambaras qui vous manquent. Lorsque vous faites votre rapport à la classe, utilisez l’aide visuelle de votre plan, expliquez le vocabulaire, et expliquez ensuite les différents emplacements.

4. Allez à l’artisanat et faites comme indiqué en 3 ci-dessus.

5. Allez au zoo et faites comme indiqué en 3 ci-dessus. Apprendre autant de noms d’animaux que possible.

JPEG - 139.2 ko
Enfants jouant, vers Koulikoro
http://typolemag.info/un-pas-deux-p...

klik-ka-kumasen-dilan ™

À la fin de ce cours, vous aurez acquis un petit capital de 350 mots ... Exercez-vous à les utiliser ! Cette fois-ci nous oublierons les phrases de type présentatif, qualitatif et équatif, puisque ce cours tourne essentiellement sur les phrases locatives...

Rappel : Le fond de phrase devient vert dès qu’elle est correcte. S’il devient rose, c’est qu’il y a un petit problème, à vous de chercher pourquoi ! Si le fond reste blanc, il faut continuer à construire !
AVERTISSEMENT
Ce petit jeu vérifie seulement que la phrase est grammaticalement correcte : il ne vérifie pas le sens, qui pourra toujours s’interpréter, selon le contexte, parfois peut-être très ... poétique !
Au besoin, vous pouvez-copier/coller la phrase que vous avez assemblée.
NB :

CONSEILS : Variez au maximum les "pp" (postpositions). Attention la postposition "cɛ" ("entre") ne marche qu’avec des groupes coordonnés par la conjonction "ni" ("et"). Plutôt que de vous contraindre à les construire vous-même nous en fournissons quelques-uns tout prêts dans les objets, comme "cɛ̀ ni mùso" ... à vous de chercher ceux qui vous inspirent de belles phrases !

construction locative (situative)

sujet copule objet pp adverbe aff./nég.
possesseur conj. possédé
dè ?

réinitialiser

INDEX DES COURS

Notes

[1En français dans le texte, car les instructeurs à Bamako sont plutôt francophones ! Nous ne disposons malheureusement pas des dessins qui étaient utilisés. Nous conservons toutefois ces instructions pour vous encourager vivement à rejoindre des cours collectifs, et à ne pas travailler seul.

samedi 13 décembre 2014

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios