[]

MALI PENSE

"Honni soit qui mal y pense" ? Non ! Heureux soit qui "Mali" pense, car c'est un beau voyage qui l'attend...

akbk1-cours 08


Dumunifɛnw ni mìnnifɛnw

Nsàna

N’i y’i bolo kelen kɔrɔta, ko n màgo tɛ mɔ̀gɔ la,
I bɛ tɔ̀ kelen dɔ kɔrɔta, ko mɔ̀gɔ ̀ màgo t’i la. *

Sommaire

Source : Introductory Bambara – pp.113-127
Audio web (Anglais, Bambara) :
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/08a.mp3
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/08b.mp3
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/08c.mp3
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/08d.mp3
http://www.iu.edu/~celtie/Lessons/Bambara/b03/08e.mp3
index audio : http://www.iu.edu/~celtie/Bambara-Intro.html

Cycles 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - Dialogues - ExercicesTexteNotesVocabulaireDevoirs - Jeu

JPEG - 13 ko
ɲamakuji
le célèbre jus de gingembre (ɲamaku) et citron (lèmurukumu)
http://www.recettesafricaine.com/ju...

CYCLE 1

[Notes]

Instructeur : Amener un morceau de sucre, un citron et une noix de cola. [1]

M-1

écouter (M-1, M-2 et M-3)
Sukaro ̀ ka di.Le sucre, c’est bon.
Sukaro ̀ ka timi.Le sucre c’est doux.
Sukaro ̀ man kùmun.Le sucre n’est pas acide.
Sukaro ̀ man kunanLe sucre n’est pas amer.

M-2

Lèmurukumu ̀ fana ka di.Les citrons* aussi sont bons (*agrume acide).
Nka, lèmurukumu ̀ man timi.Mais les citrons ne sont pas doux.

M-3

Wòro ̀ fana ka di.La kola aussi c’est bon.
Nka, à man di ne ye.Mais je ne trouve pas ça bon.
Wòro ̀ man timi.La kola ce n’est pas doux.
Wòro ̀ man kùmun.La kola ce n’est pas acide.
Wòro ̀ ka kunan kojugu.La kola c’est très amer.
répéter (M-1, M-2 et M-3)

C-1

A : Sukaro ̀ ka di (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, sukaro ̀ ka di.
A : Sukaro ̀ ka timi (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, sukaro ̀ ka timi.
A : Sukaro ̀ ka kùmun wà ?
B : Àyi, sukaro ̀ man kùmun.
A : Sukaro ̀ ka kunan wà ?
B : Àyi, sukaro ̀ man kunan.
répéter

C-2

A : Lèmurukumu dùn ? à fana ka di wà ?
B : Ɔ̀wɔ, lèmurukumu-fana ka di nka à man timi.
A : Lèmurukumu ka kunan wà ?
B : Àyi, lèmurukumu ̀man kunan.

C-3

JPEG - 164.5 ko
vendeur de kola, Mopti, 2009
source : http://www.sethlazar.org/Africa/Mali/Mopti/i-5NTmVPx/A
A : Wòro dùn ? à ka di wà ?
B : À ka di mɔ̀gɔ dɔw ye. Nka, à man di ne ye.
A : Wòro ̀ ka kùmun wà ?
B : Àyi, wòro ̀ man kùmun.
A : Wòro ̀ ka kunan wà ?
B : Ɔ̀wɔ, wòro ̀ ka kunan kojugu.
A : Wòro ̀ ka timi wà ?
B : Àyi, wòro ̀ man timi.

M-4

[Notes]

Ɔ̀wɔ, sukaro ̀ ka di ne ye.
Ɔ̀wɔ, lèmuruba ̀ ka di ne ye, nka à ka kùmun dɔɔnin.Oui, j’aime les pamplemousses, mais ils sont un peu acides.
Àyi, wòro ̀ man di ne ye. À ka kunan kojugu.

C-4

A : Sukaro ̀ ka d’i ye (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, sukaro ̀ ka di ne ye.
A : Lèmurukumu dùn ? à ka d’i ye (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, lèmuruba ̀ ka di ne ye nka à ka kùmun dɔɔnin.
A : Wòro dùn ?
B : Wòro ̀ man di ne ye. À ka kunan kojugu.

Instructeur : le dessin 29.

M-5

Ɔ̀wɔ, dɔ̀lɔ ̀ ka d’an ye.Oui, nous aimons la bière.
Àyi, dɔlɔ ̀ man di Keyità ye.Non, Keita n’aime pas la bière.

C-5

A : Dɔ̀lɔ ̀ ka d’aw ye (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, dɔ̀lɔ ̀ ka d’an ye.
A : À ka di Keyità fana ye ?
B : Àyi, dɔ̀lɔ ̀ man di Keyità ye.
JPEG - 100.7 ko
la fabrication du dɔ̀lɔ sur le blog "le dit du Magot"
http://alesk.canalblog.com/archives/2010/03/12/17213339.html

Instructeur : Revoir le premier cycle avec d’autres aliments et boissons connus par les stagiaires. Par example : to, kini, basi, namasa, ji, etc.

JPEG - 101.2 ko
màli ka bon
L’hippopotame (màli) est imposant !
https://www.eca-international.com/i...

CYCLE 2

Instructeur : En vous servant encore du dessin 17, enseigner les verbes qualitatifs des cycles suivants. L’ordre à l’intérieur d’un cycle peut être varié.

M-1

écouter (M-1, M-2 et M-3)
Ngɔ̀lɔ ni Ɲèle ka kɔ̀rɔ.Ngɔ̀lɔ et Nyele sont vieux.
Kariba ni Fantà man kɔ̀rɔ.Kariba et Fantà ne sont pas vieilles.
Kariba denw ̀ man kɔ̀rɔ.Les enfants de Kariba ne sont pas vieux.
Ù ka dɔgɔIls sont petits.

M-2

Sòlo ka bòn.Sòlo est gros.
Sòlo man dɔgɔ.Sòlo n’est pas petit.
Sòlo ka jàn dɔɔnin.Sòlo est un peu grand.

M-3

Minàta ka dɔgɔ.Minàta est petite.
Minàta man jàn.Minàta n’est pas grande.
Minàta ka sùrun.Minàta est de petite taille (courte).
Minàta man bòn.Minàta n’est pas grosse.
répéter (M-1, M-2 et M-3)

C-1

écouter (C-1, C-2 et C-3)
A : Ngɔ̀lɔ ni Ɲèle ka kɔ̀rɔ (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, Ngɔ̀lɔ ni Ɲèle ka kɔ̀rɔ.
A : Kariba ka kɔ̀rɔ (wà) ?
B : Àyi, à man kɔ̀rɔ.
A : Kariba denw dùn ?
B : Kariba denw fana man kɔ̀rɔ. Ù ka dɔgɔ.

C-2

A : Sòlo ka bòn (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, Sòlo ka bòn. À man dɔgɔ.
A : Sòlo ka jàn (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, à ka jàn dɔɔnin.

C-3

A : Minàta ka jàn (wà) ?
B : Àyi, Minàta man jàn. À ka sùrun.
A : Minàta ka bòn wà ?
B : Àyi, Minàta man bòn. À ka dɔgɔ.
répéter (C-1, C-2 et C-3)

M-4

Keyità ka jàn. À man sùrun.Keita est grand. Il n’est pas de petite taille (court).
Keyità ka bòn. À man dɔgɔ.Keita est gros. Il n’est pas petit.
Keyità ka ɲì.Keita est sympa.
Keyità man jugu.Keita n’est pas méchant.
Keyità ka kùnba dɔɔnin.Keyità est un peu gros.
Keyità ka kɛnɛ kosɛbɛ.Keita est en très bonne santé.

C-4

A : Amadù Keyità bɛ cogo dì ?Comment est Amadou Keita ? (comment va… ?)
B : Keyità ka jàn. À ka bòn. À ka ɲì. À ka kùnba dɔɔnin. À ka kɛnɛ kosɛbɛ.

C-5

Instructeur : Choisir d’autres personnages connus par les stagiaires et les faire décrire par eux de cette même manière.

C-6

A : I bɛ cogo dì ?
B : (Le stagiaire se décrit) ne ka jàn, etc.

JPEG - 83.5 ko
jàbibi ka ɲì
Gazelle Ananas, la boisson made in Sénégal
http://www.racines-sa.com/actualites

CYCLE 3

Instructeur : Le dessin 28, l’ananas.

M-1

Nìn jàbibi ye bî segin ye.Cet ananas est à 400 F CFA.
Àyi, bî segin man ca.Non, 400 F CFA ce n’est pas beaucoup.
À da man gɛ̀lɛn, à ka nɔ̀gɔ.Le prix n’est pas élevé, c’est bon marché.
Nìn jàbibi ka ɲì kosɛbɛ.Cet ananas est très bon.
À ka bòn.Il est gros.
À ka timi.Il est savoureux.

C-1

A : Nìn jàbibi ̀ ye jòli ye ?
B : Nìn jàbibi ̀ ye bî segin ye.
A : E ! à da ̀ ka gɛ̀lɛn !
B : À da man gɛ̀lɛn. À ka nɔ̀gɔ. Jàbibi ̀ ka ɲì. À ka bòn. À ka timi.

C-2

A : Nìn --- ye jòli ye ?
B : Nìn ye --- ye.
A : E ! à ka gɛ̀lɛn.
B : À man gɛ̀lɛn. À sàn !

JPEG - 88.7 ko
fùnteni bɛ, mìnnɔgɔ b’ù la
Mali, les chercheurs d’or de Kéniéba
photo de Delphine Blast http://www.delphineblast.com/fr/gal...

CYCLE 4

[Notes]

Instructeur : en vous servant des dessins 20, 21 et 22, enseigner ce cycle.

M-1

Fùnteni ̀ bɛIl fait chaud (la chaleur est).
Fùnteni ̀ b’à la.Il/elle a chaud (la chaleur est en lui/elle).
Nɛnɛ ̀ t’à la.Il/elle n’a pas froid (le froid n’est pas en lui/elle).

C-1

A : Fùnteni ̀ bɛ yàn (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, fùnteni bɛ.
A : Fùnteni ̀ b’à la (wà) ?A-t-il chaud ?
B : Ɔ̀wɔ, fùnteni ̀ b’à la.
A : E dùn ? Fùnteni ̀ b’i la wà ?Et toi ? As-tu chaud ?
B. Ɔ̀wɔ, fùnteni ̀ bɛ n na.

C-2

A : Mùn b’à la ?Qu’est-ce qu’il/elle a ? (Quoi est en lui/elle ?)
B : Fùnteni ̀ b’à la.
A : Mùn b’i la ?
B : Fùnteni ̀ bɛ n na.
A : Nɛnɛ ̀ b’i la (wà) ?
B : Àyi, nɛnɛ ̀ tɛ n na. Fùnteni ̀ dè bɛ n na.

M-2

Mìnnɔgɔ b’à la.Il/elle a soif (le besoin de boire est en lui/elle).
À bɛ ji ̀ fɛ̀Il/elle a envie d’eau.

C-3

écouter (C-3 et C-4)
A : Mìnnɔgɔ ̀ b’à la (wà) ?Est-ce qu’il/elle a soif ?
B : Ɔ̀wɔ, mìnnɔgɔ ̀ b’à la.
A : À bɛ ji ̀ fɛ̀ kosɛbɛ wà ?Est-ce qu’il/elle a très envie d’eau ?
B : Ɔ̀wɔ à bɛ ji ̀ fɛ̀ kosɛbɛ.Oui, il/elle a très envie d’eau.

C-4

A : Mùn b’à la ?
B : Mìnnɔgɔ ̀ b’à la.
A : À bɛ mùn fɛ̀ ?
B : À bɛ ji ̀ fɛ̀ kosɛbɛ.
A : Mìnnɔgɔ ̀ b’i la(wà) ?
B : Àyi, mìnnɔgɔ ̀ tɛ n na.
répéter (C-3 et C-4)
JPEG - 130.9 ko
Minnɔgɔ bɛ sigimuso kɔnɔma la
la bufflesse enceinte a soif
extrait de Sigidankelen ka labanko juguya
"la fin tragique du buffle tyran Sigidankelen"
à paraître chez Donniyakadi

M-3

Kɔngɔ ̀ b’à la.Il/elle a faim (la faim est en lui/elle).
To nège ̀ b’à la.Il/elle veut du to. (l’envie de to est en lui/elle)

C-5

écouter (C-5 et C-6)
A : Kɔngɔ ̀ b’à la wà ?A-t-il faim ?
B : Ɔ̀wɔ, kɔngɔ b’à la.
A : Mùn nège ̀ b’à la ?De quoi a-t-il/elle envie (de quoi l’envie est en lui)
B : Sògo ̀ nège ̀ b’à la.Il a envie de viande.

C-6

A : Mùn b’à la ?
B : Kɔngɔ ̀ b’à la.
A : Mùn nège ̀ b’à la ?
B : Sògo ̀ nège ̀ b’à la.
A : E dùn, kɔngɔ ̀ b’i la (wà) ?
B : Àyi, kɔngɔ ̀ tɛ n na.
répéter (C-5 et C-6)

M-4

Sùnɔgɔ ̀ b’à la.Il a sommeil (le désir de passer la nuit est en lui).
Kini ̀ nège ̀ b’à la.Il a envie de riz.

C-7

A : Sùnɔgɔ ̀ b’à la wà ?
B : Ɔ̀wɔ, sùnɔgɔ ̀ b’à la.
A : Kini ̀ nège ̀ b’à la wà ?
B : Ɔ̀wɔ, kini ̀ nège ̀ b’à la.

C-8

A : Mùn b’à la ?
B : Sùnɔgɔ ̀ b’à la.
A : Mùn nège ̀ b’à la ?
B : Sògo ̀ nège ̀ b’à la.

JPEG - 71.4 ko
Kɔnɔdimi ̀ b’à la wà ?
au centre de santé de Molobala
http://childhealthmali.msf.org/fr/

CYCLE 5

Instructeur : En enseignant ce cycle, vous servir des dessins 14, 15, 26.

M-1

écouter (M-1 et M-2)
kùnkolodimimal à la tête
kɔnɔdimimal à l’estomac
kɔdimimal au dos
bolodimimal au bras (à la main)
sèndimimal aux pieds

M-2

Kùnkolodimi ̀ bɛ n na.J’ai mal à la tête (le mal à la tête est en moi).
Kɔnɔdimi ̀ bɛ n na.J’ai mal à l’estomac.
Kɔdimi ̀ bɛ n na.J’ai mal au dos.
Bolodimi ̀ bɛ n na.J’ai mal au bras.
Sèndimi ̀ bɛ n na.J’ai mal aux pieds.
répéter (M-1 et M-2)

C-1

A : Kùnkolodimi ̀b’i la wà ?As-tu mal à la tête ?
B : Ɔ̀wɔ, kùnkolodimi ̀ bɛ n na.
A : Kɔnɔdimi ̀ b’i la wà ?As-tu mal à l’estomac ?
B : Ɔ̀wɔ, kɔnɔdimi ̀ bɛ n na.
A : Kɔdimi ̀ b’i la (wà) ?As-tu mal au dos ?
B : Ɔ̀wɔ, kɔdimi ̀ bɛ n na.
A : Bolodimi ̀ b’i la (wà) ?As-tu mal au bras ?
B : Ɔ̀wɔ, bolodimi ̀ bɛ n na.
JPEG - 57.6 ko
pharmacie dogon
dessin de Christine Bagnères

C-2

écouter (C-2 et C-3)
A : I man kɛnɛ (wà) ?Es-tu malade ?
B : Ɔ̀wɔ, n man kɛnɛ.Oui, je suis malade.
A : Mùn b’i la ?Qu’est-ce que tu as ? (quoi est en toi ?)
B : - — dimi ̀ bɛ n na.

C-3

A : ---- man kɛnɛ wà ?
B : Ɔ̀wɔ, ---- man kénɛ.
A : Mùn b’à la ?
B : - — dimi ̀ b’à la.
répéter (C-2 et C-3)

M-3

Mura ̀ bɛ n na.J’ai un rhume (le rhume est en moi).
Mura ̀ b’à la.Il a un rhume.
N màgo ̀bɛ furakise ̀ la.J’ai besoin de médicament (mon besoin est dans le médicament).
À màgo bɛ furakise ̀ la.Il/elle a besoin de médicament.

C-4

A : I ka kɛnɛ (wà) ?
B : Àyi, n man kɛnɛ.
A : Mùn b’i la ?
B : Mura ̀ dè bɛ n na.
A : Furakisɛ ko ̀ b’i la wà ?
B : Ɔ̀wɔ, furakisɛ ko ̀ be n na.
A : Ale dùn ? Mùn b’à la ?
B : Mura ̀ b’ale fana na.

JPEG - 200.3 ko
dùtɛ ̀ ni kafe ̀ ka gòni
http://www.commodafrica.com/31-08-2...

CYCLE 6

Instructeur : En vous servant du dessin 29, enseigner ce cycle. Vérifier le vocabulaire d’abord.

M-1

Nìnw ye mìnfɛnw ye.Ce sont des boissons (boire-choses).

C-1

A : Nìnw ye mùn ye ?
B : Nìnw ye mìnfɛnw ye.
A : Nìn ye mùn ye ?
B : Ji ̀ dòn.
A : Nìn ye mùn ye ?
B : — — dòn.

M-2

Ji ̀ ka suma.L’eau est froide.
Ji ̀ man gòni (kalan).L’eau n’est pas chaude.
Dùtɛ ̀ ni kafe ̀ ka gòni. (kalan)Le thé et le café sont chauds.
Dùtɛ ̀ ni kafe ̀ man suma.Le thé et le café ne sont pas froids.

C-2

A : Ji ̀ bɛ cogo dì ? à ka suma (wà) ?
B : Ɔ̀wɔ, à ka suma.
A : À ka gòni (kalan) wà ?
B : Àyi, à man gòni.
A : Dùtɛ ̀ ni kafe ̀ dùn ? Ù ka suma wà ?
B : Àyi, dùtɛ ̀ ni kafe ̀ man suma. Ù ka gòni (kalan).

JPEG - 106.1 ko
Àyiwa, bî duuru di yàn
http://travaildesenfants.org/fr/pho...

CYCLE 7

[Notes]

M-1

Hɔn !Tiens ! (ou Prends !)

C-1

A : Biki ̀ di yàn !
B : Hɔn !
A : Lakɛrɛ ̀ di yàn !
B : Hɔn !
A : Liburu ̀ di yàn !
B : Hɔn !
A : Sigarati ni alimɛti ̀ di yàn !
B : Hɔn !
A : ---- (ni ----) di (yan) !
B : Hɔn !
A : Wari ̀ di !
B : Hɔn !

Instructeur : Le dessin 19.

M-2

N terikɛ, n màgo b’i la.Mon ami, j’ai besoin de toi.(mon besoin est en toi)
Fàantanya bɛ n na.Je suis pauvre. (la pauvreté est en moi)
N bɛ bî wɔɔrɔ dè fɛ̀.C’est 300 F CFA que je voudrais !
Àyiwa, bî duuru di yàn :Bon, donne moi 250 F CFA.

C-2

A : N terikɛ, n màgo b’i la.
B : I màgo bɛ ne na ?As-tu besoin de moi ?
A : Ɔ̀wɔ, n màgo bɛ wari dè la.
(Fantanya be n na).
B : I bɛ jòli fɛ̀ ?Combien veux-tu ?
A : N bɛ bî wɔɔrɔ dè fɛ̀.
B : Bî wɔɔrɔ ka ca, bî duuru dɔrɔn dè bɛ n kùn.300 c’est beaucoup. Je n’ai que 200 sur moi.
A : Àyiwa, bî duuru di yàn !
B : À filɛ ! Hɔn !Voilà. Tiens !
A : I ni ce.
B : Nba.

JPEG - 38.9 ko
E ! N terikɛ, n màgo b’i la. N man kɛnɛ !
Maliens expulsés de France, bénéficiares de soins dans une Association de Santé Communautaire (ASACO)
http://www.medecinsdumonde.org/pays...

DIALOGUE

Instructeur : Les dessins 14, 15, 26.

A : I ni ce !Salut !
B : Nba, i ni ce. Hɛrɛ ̀ bɛ ?Nba, salut. Ça va bien ?
A : Hɛrɛ ̀ dɔrɔn. I bɛ dì ?Très bien. Comment vas-tu ?
B : E ! N terikɛ, n màgo b’i la. N man kɛnɛ.Oh ! Mon ami, j’ai besoin de toi. Je suis malade.
A : Mùn b’i la ?Qu’est-ce que tu as ?
B : Kùnkolodimi ̀ bɛ n na.
Mìnnɔgɔ (ba) ̀ fana bɛ n na.J’ai mal à la tête. Et aussi j’ai soif.
A : I bɛ mùn fɛ̀̀ ?Qu’est-ce que tu voudrais ?
B : N bɛ furakisɛ fìla de fɛ̀.
Limonati ̀ b’aw fɛ yàn wà ?C’est deux cachets qu’il me faudrait. As-tu ici de la limonade
A : Àyi, limonati tɛ yàn. Ji ̀ dɔrɔn dè bɛ yàn.Non il n’y a pas de limonade. Il n’y a que de l’eau.
B : Ji ̀ di yàn àni furakisɛw !Donne moi de l’eau et les cachets !
A : Hɔn !Tiens !
B : I ni bàraji.Merci.
A : Nba.Nba

JPEG - 78.8 ko
Dɛ̀gɛ ̀ nège ̀ b’à la
Le dêgué du Mali
https://www.youtube.com/watch?v=i5f...

TEXTE

Instructeur : Les dessins 14, 15, 26.

Musà man kɛnɛ. Kùnkolodimi ̀ ni kɔnɔdimi ̀ b’à la. Mura ̀ fana b’à la. Furakisɛ dɔ b’à ka so nka à t’ò fɛ̀. Ò man ɲi. À bɛ furaji dè fɛ̀ nka ò te yèn. Musà màgo bɛ dɔ̀kɔtɔrɔ ̀ la nka dɔ̀kɔtɔrɔso ̀ yɔrɔ ka jàn.
Kɔngɔ ̀ fana b’à la. À bɛ dumuni ̀ fɛ. Màlo ̀ ni jɛgɛ ̀ nège ̀ b’à la, àni lèmuruji. Ò tɛ so. Tò ̀ dè bɛ yèn, àni dɛ̀gɛ. Tò ̀ man di à ye. À tɛ tò ̀ fɛ̀. Dɛ̀gɛ ̀ nège ̀ t’à la. Musà man kɛnɛ. Sùnɔgo ̀ bɛ Musà la.

Traduction

Moussa est malade. Il a mal à la tête et mal à l’estomac. Il a aussi un rhume. Il a des cachets à la maison mais il ne les aime pas. Ils ne sont pas bons. Il voudrait un médicament liquide mais il n’y en a pas. Moussa a besoin d’un docteur mais le lieu du dispensaire est loin. Il a aussi faim. Il voudrait un repas. Il a envie de riz et de poisson et d’un jus de citron. Il n’y en a pas à la maison. Il y a du to et du dèguè. Il trouve que le to n’est pas bon. Il n’aime pas le to. Il n’a pas envie de dèguè. Moussa est malade. Moussa a sommeil.

Questions de compréhension

1. Musà man kɛnɛ wà ?
2. Kùnkolodimi ̀ b’à la wà ?
3. Kɔnɔdimi ̀ fana b’à la wà ?
4. Sèndimi ̀ fana b’à la wà ?
5. Furakisɛ ̀ dɔ bɛ min ?
6. Musà màgo bɛ dɔ̀kɔtɔrɔ ̀ la wà ?
7. Mùn fana b’à la ?
8. Màlo ̀ ni jɛgɛ ̀ nège ̀ b’à la wà ?
9. Mùn bɛ so ?
10. Musà bɛ tò ̀ fɛ̀ wà ?

JPEG - 71.3 ko
nɛnɛ b’i la wà ?
campement touareg le soir. http://artwolfe.com/collection/eart...

EXERCICES

SUBSTITUTIONS

Instructeur : Faire 2 fois.

1.
À ka d’à (ale) ye.
an (anw)
à (aw).
ù (ò).
à (àle).
N (ne).
i (e).
à (àle).
an (anw).
a’ (aw).
ù (òlu).
N (ne).
i (e).
à (àle).
2.
Sùnɔgɔ ̀ b’i la (wà) ?
mìnnɔgo ̀.
kɔngɔ ̀.
nɛnɛ ̀.
fùnteni ̀.
fànga ̀.
sùnɔgɔ ̀.
nɛnɛ ̀.
fùnteni ̀.
mura ̀.
kùnkolodimi ̀.
kɔdimi ̀.
kɔnɔdimi ̀.
kɔngɔ ̀.
3.
Àyi, kafe dè nège bɛ n na.
---- dùtɛ
---- sigarati
---- jàbibi
---- dɛ̀gɛ
---- tìga
---- tò.
---- Wòro.
---- dɔ̀lɔ.
---- nɔnɔ.
---- tàmati.
---- bàsi.
---- kafe.
4.
À ka jàn.
sùrun.
di.
jugu.
ca.
bòn.
ɲì.
kùmu.
kunan.
timi.
farin.
kùnba.
gòni.

TRANSFORMATIONS

Instructeur : À faire trois fois.

1.

A : À ka bòn. B1 : À ka bòn dɔɔnin.
B2 : À ka bòn kosɛbɛ.
B3 : À ka bòn kojugu.
À ka ɲì.B1.
B2.
B3.
À ka sùrun.B1.
B2.
B3.
Kante ka jàn.B1.
B2.
B3.
Dute ̀ ka di.B1.
B2.
B3.
Wòro ̀ ka kunan.B1.
B2.
B3.
Wari ̀ ka ca.B1.
B2.
B3.
À sɔngɔ ̀ ka gɛ̀lɛn.B1.
B2.
B3.
À denw ka mìsɛn.B1.
B2.
B3.
Keyità ka farin.B1.
B2.
B3.
Ngɔ̀lɔ ka kɔ̀rɔ.B1.
B2.
B3.
N ka kɛnɛ.B1.
B2.
B3.

2.

A : À ka kɛnɛ.B : À man kɛnɛ.
Tò ̀ ka di.
Wari ̀ ka ca.
Dumuni ̀ ka go.
Wòro ̀ ka timi.
Mobili ̀ ka suma.
Mùso ̀ ka sùrun.
Cɛ̀ ̀ ka jàn.
Ji ̀ ka kalan.
Kulusi ̀ ka jàn.
À da ̀ ka gɛ̀lɛn.
Tìle ̀ ka gan.
Kɔ̀lɔn ̀ ka dùn.
À mùso ̀ ka kùnba.

Instructeur : Le stagiaire doit toujours donner le contraire de la phrase présenté. Si le contraire n’existe pas il doit rendre la phrase négative.

3.

A : N ka kɛnɛ.B : N man kɛnɛ.
À ka dɔgɔ.
Cɛ̀ ̀ ka jàn.
Den ̀ ka kùnba.
Lèmuru ̀ ba ka kùmun.
Ji ̀ ka gòni (kalan).
Mùso ̀ ka sùrun.
Wari ̀ ka ca
So ̀ ka bòn.
Kùntigi ̀ ka ɲì.
Mobili ̀ ka teli.
À da ̀ ka gɛ̀lɛn.
Kàramɔgɔ ̀ ka farin.
À ka bòn.
Cɛ̀ ̀ ka sùrun.
Den ̀ ka mìsɛn.
Lèmuruba ̀ ka timi. ̀
Ji ̀ ka suma.
Mùso ̀ ka jàn.
Wari ̀ man ca. ̀
So ̀ ka dɔgɔ.
Kùntigi ̀ ka jugu.
Mobili ̀ ka suma.
À da ̀ ka nɔ̀gɔ.
Kàramɔgɔ ̀ ka kolon.

QUESTIONS / REPONSES

A : Kini ̀ ka di (wà) ?B : Ɔ̀wo, à ka di.
Dɛ̀gɛ ̀ ka di (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka di.
Sògo ̀ ka di (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka di.
Keyità ka ɲì (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka ɲì.
I ka kɛnɛ (wà) ?Ɔ̀wɔ, n ka kɛnɛ.
Santiri ̀ ka bòn (wà) ?Ɔ̀wɔ, sanitiri ̀ ka bòn.
À ka sùrun (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka sùrun.
Dùtɛ ̀ ka timi (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka timi.
Kante ka jàn (wà) ?Ɔ̀wɔ, à ka jàn.
A : To ̀ ka di (wà) ?B : Àyi, à man di.
Dɔ̀lɔ ̀ ka timi (wà) ?Àyi, à man timi.
Wòro ̀ ka di (wà) ?Àyi, à man di.
Madu ka ɲì (wà) ?Àyi, à man ɲì.
I ka kɛnɛ (wà) ?Àyi, n man kɛnɛ.
Ù ka bòn (wà) ?Àyi, u man bòn.
Wari ̀ ka ca (wà) ?Àyi, à man ca.
Santiri ̀ ka dɔgɔ (wà) ?Àyi, à man dɔgɔ.
Bìro ̀ ka bòn (wà) ?Àyi, à man bòn.
Aw ka kɛnɛ (wà) ?Àyi, à man kɛnɛ.
Dùte ̀ ka go (wà) ?Àyi, à man go.
Keyità ka jugu (wà) ?Àyi, à man jugu.
A : Sukaro ̀ ka kùmun wà ?B : Àyi, sukaro ̀ man kùmun. À ka timi.
Bonbon ̀ ka kunan wà ?
Wòro ̀ ka timi wà ?
Ji ̀ ka gòni wà ?
Dùte ̀ ka suma wà ?
Wùlu ̀ ka jugu wà ?
Mùso ̀ ka jàn wà ?
Bìro ̀ ka bòn wà ?
Santiri ̀ ka dɔgɔ wà ?
À da ̀ ka gɛ̀lɛn wà ?
Keyità ka jugu wà ?
Kàramɔgɔ ̀ ka kolon wà ?
Segu yɔrɔ ̀ ka jàn va ?
So ̀ ka teli wà ?

JPEG - 131.3 ko
Cuisine malienne
http://www.wikiwand.com/fr/Cuisine_...

NOTES

1. LesVerbes Qualitatifs

Ce cours est principalement consacré aux Verbes Qualitatifs, c’est à dire des sortes d’adjectifs qui se “conjuguent” : ils se comportent comme des verbes dans des constructions (type de phrases) dites “constructions qualitatives”, type de phrases que nous avons déjà vues depuis le cours n°02 :

Sujetauxiliaireverbe
Groupe nominalka/manVerbe qualitatif

L’auxiliaire (marque prédicative) a deux formes :

  • Affirmatif : ka
  • Négatif : man On aborde dans ce cours une partie seulement des verbes qualitatifs. Vous en découvrirez un peu plus dans la section Vocabulaire plus bas. La liste n’est pas très longue, au total moins d’une centaine de verbes qualitatifs, que nous aborderons plus tard. Certains de ces verbes qualitatifs se comportent comme des adjectifs, les autres peuvent être transformés en adjectifs à l’aide du suffixe -man. Nous verrons plus tard ces notions.

Nous verrons plus tard les phrases phrases construites avec des verbes (autres que qualitatifs), elles aussi utilisent des "marques prédicatives".

2. Avoir faim, soif, sommeil...

[Exercices : C4, C5]

Des impressions (chaud, froid) et des besoins physiologiques comme la faim ou la soif sont exprimées en bambara à l’aide de la construction locative. , avec la copule bɛ/tɛ (exprimant un état : "être" ou "ne pas être") suivie d’un groupe terminé par une postposition au sens locatif. En effet le verbe "avoir" n’existe pas en bambara : “j’ai faim” s’exprime en Bambara “la faim est en moi” : kɔngɔ bɛ ne na. C’est toujours la postposition la qu’on utilise alors. Ne pas oublier que la devient na à la suite d’une nasale comme m ou n (en fait tout mot se terminant par une consonne m/n ou par une syllabe commençant par m ou n : ma, na, ne, ni, et même au pluriel : naw...)

3. Avoir besoin de, et avoir envie de

On voit dans ce cours d’autres expressions qui utilisent la construction locative "être dans" (pour "avoir" qui n’existe pas) :

  • L’une au sens de “avoir besoin”,
  • l’autre au sens de “désirer, avoir envie de”. màko ou màgo signifie “besoin” en Bambara. nège signifie "désir, envie".

La phrase suivante : N’màko b’i la littéralement : "Mon besoin est en toi" se traduit "J’ai besoin de toi."
La phrase Dɔ̀lɔ ̀ nège ̀ bɛ n na littéralement : "L’envie de bière est en moi" se traduit "j’ai envie d’une bière."
On aperçoit également le suffixe -nɔgɔ avec les mots mìnnɔgɔ “la soif” et sùnɔgɔ “le sommeil” qui vient de dɔgɔ au sens de “envie” : envie de boire, envie de passer la nuit.

Remarquons encore une fois qu’il n’y a pas de verbe « avoir » en Bambara, ni dans le sens de posséder, ni comme verbe auxiliaire.

4. X ka di Y ye

[Exercice]

À ka di signifie ordinairement “c’est bon, agréable” en Bambara. On l’utilise d’habitude pour décrire des aliments ou des boissons agréables au goût. On l’utilise également pour des choses qui sont particulièrement agréables ou plaisantes, comme un email qui vous a fait plaisir. Di et sa construction qualitative peut être complétés par un complément indirect suivi de la postposition (---ye) au sens de "plait" ou "aime." : « ça me plait », ou « j’aime ça ».

C’est la première fois que nous voyons la postposition ye (autrement que dans la phrase de type équatif "... ye ...ye".)
Elle est beaucoup utilisée en Bambara. Avec le verbe qualitatif di et dans d’autres situations elle a le même sens que la préposition "pour" ou "avec" (sens dit "bénéfactif"). La phrase Dùte ̀ ka di ne ye, littéralement « le thé est agréable pour moi » peut se traduire "J’aime le thé." ou “le thé, ça me plait”

5. Le Tò

Le Tò est un plat typique d’Afrique de l’Ouest que l’on sert fréquemment au Mali. On le fait avec de la farine de mil et ça a la consistance d’une bouillie très consistante ou d’une polenta. On le sert le plus souvent avec une sauce au gombo que l’on verse dessus ou que l’on trempe dedans.

recette : http://www.afrik-cuisine.com/recett...

6. Le verbe Di « donner »

[Exercice]

Di c’est aussi la racine du verbe "donner" en Bambara. Il s’épèle de la même façon, il a le même ton haut, et donc la même prononciation que le verbe qualitatif vu plus haut. Mais c’est le contexte grammatical, en particulier l’absence de l’auxiliaire ka/man, la présence d’un complément d’objet avant, qui clarifie tout de suite à quoi on a affaire.
En particulier la forme de l’impératif avec la deuxième personne, que l’on voit brièvement ici dans l’expression “donne le moi” ou, comme on l’a vu dans ce cours “donne le ici”. Cette dernière expression peut être perçue comme un peu brutale en Français, mais ce n’est pas du tout le cas en Bambara.

À di yàn.Donne le moi (donne le ici).
= À di n ma

Attention ne pas confondre : le dì “comment” dans “Keyità bɛ cogo dì ?” est à ton bas.

7. Ni “et” ou “si” ?

Il y a plusieurs ni en Bambara. L’un signifie "et" alors que l’autre signifie "si" ou "quand". Dans la partie “dialogue” vous avez pu remarquer l’expression n’ò tɛ contraction de ni ò tɛ. Littéralement "s’il n’y a pas ça" que l’on peut traduire "sans ça ---" ou “sinon ---”.

JPEG - 8.5 ko
noix de kola
source : http://www.our-africa.org/mali/food-daily-life

VOCABULAIRE

Les verbes qualitatifs

Verbe qualitatifSens en français Quelques “contraires”
bìlenêtre rouge
bònêtre grand, grosdɔgɔ, mìsɛn
caêtre nombreux
diêtre bon, agréable, savoureux, facilego, jugu
dɔgɔêtre petit, courtjàn, bòn
dùnêtre profond
farinêtre ardent,fort, audacieux, violent
finêtre noir, sombre, obscur
fiɲɛêtre légergirin
fìsaêtre meilleur
gàn (gɔ̀ni)être chaudsuma
gɛ̀lɛnêtre dur, difficile, chernɔ̀gɔ, magan
girinêtre lourdfiɲɛ
goêtre mauvais, stupide, moche, inutiledì
gɔ̀ni (gàn)être chaudsuma
jànêtre grand, long, éloigné, hautsùrun, dɔgɔ, mìsɛn
être blanc, clair, proprefin
juguêtre mauvais, méchantdì
kalanêtre chaudsuma
kanêtre égal
kègunêtre malin
kɛnɛêtre en bonne santé
kìsɛêtre brave, courageux
kɔ̀rɔêtre vieux, ancienkura
kùmunêtre acide
kunanêtre amer
kùnbaêtre gros, gras, imposantdɔgɔ, mìsɛn
kuraêtre nouveaukɔ̀rɔ
maganêtre mou, souplegɛ̀lɛn
mìsɛnêtre petit, finbòn, kùnba
nɔ̀gɔêtre facile, bon marchégɛ̀lɛn
ɲìêtre bon, beau, réussigo
saniêtre propre
sumaêtre froid, lentgàn, gɔ̀ni, kalan, teli
sùrunêtre étroit, prochejàn
teliêtre rapidesuma
timiêtre savoureuxgo, kùmun, kunan

autre vocabulaire

bàsin.couscous
bòn.excrément, envie d’aller à la selle
- bò bɛ à lail elle a envie d’aller à la selle
bolodimin.mal aux mains, panaris
buyakin.goyave
dɛ̀gɛn.plat sucré
dimin.souffrance, mal à ...
dɔgɔ / nɔgɔn.désir, besoin
dɔ̀kɔtɔrɔn.docteur, infirmier
dɔ̀kɔtɔrɔson.hôpital
dɔ̀lɔn.bière, boisson alcoolisée
dɔɔnindtm.un peu
dumunifɛnw (dumuni-fɛn-w)n.nourriture (repas-choses)
dùtɛn.thé
fàantanyan.pauvreté (fànga-ntan-ya)
fàngan.force, pouvoir
fùntenin.chaleur
furan.feuille, médicament
furakisɛn.comprimé
hɔnv.prends ! (n’existe qu’à l’impératif 2SG)
jàban.oignon
jàbibin.ananas
jɛgɛn.poisson
jin.eau
jiriden (jiri-den)n.fruit (arbre fruit)
kaba / maaɲɔn.maïs
kafen.café
kinin.riz cuit ≠màlo
kìsɛn.grain
kɔ̀lɔnn.puits
kɔngɔn.faim
kojuguadv.trop
kɔrɔtàv.soulever, élever
kosɛbɛadv.très
kɔdimin.mal au dos, lumbago, dorsalgie
kɔnɔdimin.mal au ventre, colique
kùnkolodimin.mal à la tête, migraine
lèmurukumun.citron
lèmuruba (lèmuru-ba)n.orange
lèmuruji (lèmuru-ji)n.jus de citron, limonade (citron-eau)
maaɲɔ / kaban.maïs (maître-mil)
màgo, màko (ma-ko)n.besoin (essence-affaire)
màlon.riz (non cuit) ≠ kini
màngoron.mangue
mìnv.boire / fumer
mìnfɛnw (mìn-fɛn-w)n.boissons (boire-chose-pluriel)
mìnnɔgɔ (mìn-dɔgɔ)n.soif (boire-envie)
mɔ̀nin.porridge
muran.rhume
nan.sauce
nàmasan.banane
nburun.pain
nègen.desir, envie
nɛnɛn.froid
niconj.et ou si
n’ò tɛexpr.sinon
-nɔgɔsuff.Voir dɔgɔ “désir, besoin”
-> mìnnɔgɔ, sùnɔgɔn.soif, sommeil
nkaconj.mais
nɔnɔn.lait
ntomin.tamarin
ntomiji (ntomi-ji)n.jus de tamarin (tamarin-eau)
nsáamɛn.plat de riz sénégalais (riz au gras)
ɲɛgɛnɛn.urine, envie d’uriner
- ɲɛgɛnɛ bɛ n naj’ai envie d’uriner
ɲɔ̀n.mil
sèndimin.mal aux pieds, aux jambes
sògon.viande, gibier
sùnɔgɔ (sì-dɔgɔ)n.sommeil (passer la nuit-envie)
tàmatin.tomate
tìgadɛgɛ (tìga-dɛ̀gɛ)n.beurre de cacahouète, pâte d’arachide
tìgadɛgɛna (tìga-dɛ̀gɛ-na)n.sauce au beurre de cacahouète
tòn."to" (plat bambara)
wòron.kola, noix de kola
yɔrɔn.lieu, endroit

DEVOIR

1. Préparez une description de vous-même et de votre famille. Indiquez les noms, les relations de parenté, une description physique et indiquez où ils sont à présent. A l’aide d’une dessin ou d’une photo de votre famille, faites une présentation à la classe. Chaque fois que vous utilisez un verbe qualitatif, essayez d’utilisez aussi son opposé ou le négatif. Par exemple, si votre frère est petit, ajoutez qu’il n’est pas grand. Aidez-vous de la liste dans Vocabulaire

2. Ecrivez un court paragraphe et décrivez ce dont vous avez besoin ou envie quand vous avez faim, soif, sommeil, chaud froid et quand vous avez mal à la tête. Présentez tout cela à la classe.

3. Ecrivez en un paragraphe une description physique de vous-même, puis de deux camarades de classe, puis de deux profs. Exposez le à la classe. Commencez toujours par donner le noms des personnes et précisez s’ils sont élèves ou profs, et où ils sont.

4. Décrire le goût de deux aliments et de deux boissons, l’une que vous aimez, l’autre que vous n’aimez pas. Présentez votre description à la classe.

JPEG - 139.2 ko
Enfants jouant, vers Koulikoro
http://typolemag.info/un-pas-deux-p...

klik-ka-kumasen-dilan ™

À la fin de ce cours, vous avez atteint la barre de 500 mots ! Bravo !... Répétez, répétez pour les mémoriser !

Le sujet principal de ce cours est le verbe qualitatif, et donc le jeu tourne seulement autour de la phrase de type qualitatif.

Comme pour les cours 6 et 7, nous vous proposons également une petite liste de GN (Groupes nominaux) avec adjectif, ou possesseur et possédé, ou plusieurs noms reliés par la conjonction ni (et).

Rappel : Le fond de phrase devient vert dès qu’elle est correcte. S’il devient rose, c’est qu’il y a un petit problème, à vous de chercher pourquoi ! Si le fond reste blanc, il faut continuer à construire !
AVERTISSEMENT
Ce petit jeu vérifie seulement que la phrase est grammaticalement correcte : il ne vérifie pas le sens, qui pourra toujours s’interpréter, selon le contexte, parfois peut-être très ... poétique !
Au besoin, vous pouvez-copier/coller la phrase que vous avez assemblée pour la partager.
NB :

construction qualitative

sujet mp V.Q. adverbe aff./nég.

réinitialiser

Mes essais

INDEX DES COURS DISPONIBLES

Notes

[1« en français dans le texte » du cours américain. Suivre un cours peut être bien plus amusant grâce à un prof ! Renseignez-vous sur les cours collectifs dans votre ville.

samedi 3 janvier 2015

Messages

  • Bonjour !
    Je voulais vous écrire un message d’abord pour vous remercier de vos cours de bambara d’une qualité exceptionnelle par rapport à ce que l’on trouve partout, et aussi de votre investissement par rapport à la langue malienne ainsi que la culture
    Je suis régulièrement les cours qui sont publiés, ainsi que les articles, les chansons etc... grâce à vous j’arrive à apprendre la langue d’origine de mon père et ça me fait vraiment plaisir
    Ne vous arrêtez à aucun prix, il n’y a presque aucun site de qualité qui parle correctement du Mali et du bambara sur le net

    Je voulais dans un second temps vous demander si c’était possible de publier plus de chansons maliennes avec les traductions ? Je prends pour exemple d’autres de Habib Koité comme Mali ba en particulier

    Le Mali mérite que l’on s’intéresse à lui

    Voilà, merci beaucoup en espérant recevoir une réponse

NB: Pour un message en privé à l'auteur, envoyer un email à : contact@mali-pense.net

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

SPIP | contacter mali-pense.net | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0
Radios